Egalité hommes/femmes en Europe : il est temps d’avancer !
Appel à soutenir le rapport Tarabella

0
L’UFAL appelle les députés français au Parlement Européen à soutenir le rapport Tarabella et reproduit le texte signé par la Fédération Humaniste Européenne (FHE) dont l’UFAL est membre.
Madame la députée, Monsieur le député,

Les organisations de la société civile et de défense des droits de l’Homme vous appellent à soutenir le rapport sur les progrès accomplis en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans l’Union en 2013 qui sera voté en plénière le mardi 10 mars.

Ce rapport souligne les obstacles persistants en matière d’égalité hommes/femmes dans l’UE et propose des actions concrètes sur un vaste champ de préoccupations : développer les structures d’accueil pour les jeunes enfants ;  combattre les stéréotypes relatifs au travail des femmes ; réduire l’écart de rémunération et de pension entre les femmes et les hommes ; instituer un congé de paternité rémunéré et promouvoir la réforme du congé parental pour permettre aux hommes d’exercer leur droit à concilier vie privée et vie professionnelle ; créer une Année européenne de lutte contre la violence envers les femmes en 2016 ; promouvoir l’accès des hommes et des femmes aux services de santé et droits sexuels et reproductifs (planning familial, contraception, conseil et information, soins prénataux et postnataux et traitement des maladies sexuellement transmissibles). 

femmes pol_0Plusieurs groupes religieux extrémistes et organisations anti-choix comme CitizenGo ou European Dignity Watch, tentent de convaincre les députés de s’opposer à ce texte en prétextant – à tort – la compétence exclusive des Etats membres en matière de santé et droits sexuels et reproductifs (SDSR).

Ce sont les mêmes organisations qui, en 2013, n’ont pas hésité à menacer personnellement Edite Estrela pour son Rapport sur les droits sexuels et reproductifs et Ulrike Lunacek pour sa proposition de feuille de route contre l’homophobie en 2014. Ceux-là mêmes qui entretiennent régulièrement des confusions abjectes entre homosexualité et pédophilie, avortement et meurtre, éducation à la sexualité et masturbation collective obligatoire.

Nous vous appelons à ignorer ces messages et à tenir compte du fait que l’Europe est responsable du niveau de protection de santé publique de ses citoyens (Art. 168 TFUE).  Cet impératif ne peut être rempli si leur santé sexuelle et reproductive est systématiquement ignorée. De plus, l’article 45 sur la SDSR du rapport sur l’Egalité hommes/femmes n’est que le reflet d’une situation existant dans une majorité d’Etats Membres de l’UE. La majorité des citoyens en Europe, y compris ceux qui partagent des croyances diverses, reconnaissent en effet l’autonomie morale de chacun et chacune en matière de sexualité, de contraception, d’avortement et d’accès aux soins pré et post-nataux.

Le rapport Tarabella ne se résume pas à la question des droits sexuels et reproductifs mais s’attaque à toute une série de questions urgentes pour les femmes. Nous appelons le Parlement européen à faire honneur au Programme d’action de Beijing dont nous célébrons le 20ème anniversaire cette année et à montrer la voie pour réduire les discriminations de genre en Europe.

Le 10 mars, nous espérons que vous soutiendrez ce rapport, y compris son appel pour améliorer la santé sexuelle et reproductive des femmes en cas de vote séparé, et voterez résolument pour faire reculer les discriminations persistantes qui touchent encore près de la moitié de la population européenne.

Signataires:

  • Catholics for Choice
  • European Women Lobby
  • International Planned Parenthood Federation – EN
  • EPF- European Parliamentary Forum on Population and Development
  • ILGA-Europe
Partager.

Comments are closed.