Nice : l’islamisme a encore tué

L’Union des FAmilles Laïques est horrifiée face à l’ignoble attentat qui a frappé hier trois fidèles dans la basilique catholique Notre-Dame de Nice. Elle tient à exprimer tout son soutien aux familles ainsi qu’aux proches des victimes.

Cet attentat perpétré par un terroriste islamiste dans une église catholique s’inscrit dans une longue liste dont la cohérence est frappante : il s’agit, à chaque fois, d’atteindre une liberté garantie par la République pour la déstabiliser.

Après les attaques contre des militaires et des policiers qui garantissent le droit fondamental à la sûreté, condition nécessaire à l’exercice de nos libertés,

après les attaques contre des citoyens à raison de leur confession ou de leur culture juive,

après les attaques contre des journalistes qui exerçaient par la caricature leur liberté d’expression, sans laquelle il n’y a pas de démocratie,

après les attaques contre des personnes qui, en allant au concert ou en prenant un verre à la terrasse d’un café, exerçaient leurs libertés individuelles,

après l’attaque contre un professeur qui avait expliqué et illustré ces libertés dans le cadre de l’école de la République, qui par la transmission des savoirs, permet la construction de l’autonomie,

Hier c’est une fois de plus, depuis le meurtre du père Hamel, la liberté de culte qui a été attaquée. Nous, laïques, n’oublions pas qu’elle est inscrite dans le principe de liberté de conscience dont elle découle.

L’islamisme, idéologie politique que nous ne devons pas confondre avec l’islam ou les musulmans, vient nous rappeler son vrai visage : celui d’une interprétation religieuse fondamentaliste conquérante qui repose sur une lecture littérale du Coran ; un modèle théocratique qui soumet les lois civiles à la Charia ; un modèle totalitaire qui condamne à mort tous ceux qui ne les suivent pas aveuglément, à commencer par les musulmans qui rejettent ce retour à la barbarie. À ce titre, la France n’a aucune leçon à recevoir de pays qui sont déjà bien engagés sur ce chemin.

L’Union des FAmilles Laïques appelle donc à lutter sans concession contre cette idéologie qui arme des fanatiques et des tueurs :

  • par la réaffirmation et la concrétisation des principes de la République laïque et sociale garants de l’unité du peuple,
  • par un combat, sans compromission, contre l’islamisme, ses organisations et ses alliés
Print Friendly, PDF & Email

Au sujet de l’auteur

L'Union des FAmilles Laïques est un mouvement familial qui défend la laïcité, une vision progressiste et non familialiste de la famille, la protection sociale et les services publics, le féminisme, l'école républicaine, le droit au logement et l'écologie

Les commentaires sont fermés.