Communiqué suite à l’annonce de l’annulation des concerts de Médine au Bataclan

1

Les associations signataires, membres du Collectif laïque national, apprennent avec satisfaction que la direction du Bataclan a décidé de déprogrammer le rappeur Médine, qui devait y donner un spectacle les 19 et 20 octobre 2018. Ce dernier, qui ne fait l’objet d’aucune censure, se produira dans une autre salle, à une autre date.

Ce chanteur est connu pour ses positions violemment antilaïques et antirépublicaines et pour sa proximité avec l’islamisme politique.

L’annonce de ses concerts au Bataclan avait été ressentie par un grand nombre de citoyens comme une insulte à la mémoire des quatre-vingt-dix personnes assassinées et des dizaines d’autres blessées et gravement traumatisées le 13 novembre 2015 dans cette même salle, par des terroristes se réclamant de « l’état islamique » et de son effroyable idéologie.

On ne peut que regretter que le communiqué du rappeur annonçant l’annulation du concert, repris sans aucune distance critique par une certaine presse, amalgame les citoyens, associations, parents de victimes ayant combattu pour ce retrait avec les initiatives de « certains groupes d’extrême droite », les accusant ainsi de « raviver la douleur des familles des victimes ». C’est reporter sur autrui sans la moindre pudeur la responsabilité de sa provocation.

La mobilisation citoyenne a permis que s’achève ainsi un épisode regrettable et douloureux, pour les survivants, les familles des victimes et le peuple français.

Share.

Un commentaire

  1. Les laïques ne demandent pas aux "immigrés" quelque soit leur religion , d’y renoncer : Mais de respecter la séparation des pouvoirs politiques des religions = Donc doivent adopter la laïcité : Bien trop attaquées , ces temps-ci , pas seulement par les immigrés ; Mais nous ne voulons pas que les queralles à bases religieuses , renaissent = C’est bien , ainsi !