À lire : « Projet de clause de conscience des pharmaciens : l’Ordre contre les droits des patients »

0

Le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) dénonce le projet de l’Ordre des pharmaciens d’inscrire une clause de conscience à son code déontologie. Il mettrait en péril l’accès à la contraception, à l’interruption de grossesse ou la fin de vie digne.
Bien que l’Ordre ait annoncé la suspension du projet grâce à la mobilisation, nous ne sommes pas dupes de ses intentions. Car permettre de « refuser d’effectuer un acte pharmaceutique susceptible (…)


2016

Lire la suite de cet article sur son site d’origine

Cet article nous a intéressés, on vous en propose la lecture (1)Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif.

Note(s)   [ + ]

1. Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif
Partager.

Comments are closed.