Collectif laïque : Réintroduction des religions dans le champ politique

5

Communiqué du Collectif laïque, dont l’UFAL fait partie, daté du 30 octobre 2017 :

Nous nous devons de faire part de notre vive inquiétude après les propos tenus à la Fédération Protestante de France par le Président de la République lors de la commémoration des 500 ans de la Réforme, « […] la manière que j’aurai d’aborder ces débats ne sera en rien de vous dire que le politique a une prééminence sur vous et qu’une loi pourrait trancher ou fermer un débat qui n’est pas mûr. »

Il en va de même de l’annonce par le Ministre de l’Intérieur de la mise en place auprès de lui d’une instance « informelle » interconfessionnelle, ceci pourtant en complète contradiction avec la loi de 1905 qui proclame dans son article 2, que « la République ne reconnaît (…) aucun culte ».

Ces prises de position au plus haut niveau de l’État trahissent au moins une méconnaissance et des erreurs, voire une dérive et des fautes.

S’agirait-il, sous couvert d’un dialogue interconfessionnel, d’un retour subreptice des religions dans le champ politique ?

De surcroît, cette place, même informelle, faite aux confessions est contraire au principe constitutionnel d’égalité qui veut que la République ne connaisse que des citoyens en ignorant volontairement leurs croyances et convictions individuelles.

Dans une République laïque, il ne peut y avoir que des responsables des cultes chargés de gérer leur exercice et non des représentants de communautés.

Les seuls représentants sont les élus du peuple issus du suffrage universel.

Pour le Collectif Laïque National
Grand Orient de France, Fédération Française du Droit Humain, Grande Loge Mixte Universelle, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité, Union des Familles Laïques (U.F.A.L), EGALE, Laïcité Liberté, Fédération Nationale des Délégués Départementaux de l’Education Nationale (D.D.E.N), AWSA – France, Association Européenne de la Pensée Libre (A.E.P.L) Ile-de-France, Libres MarianneS, C.A.E.D.E.L. – Mouvement Europe et Laïcité, Regards de Femmes, Femmes Contre les Intégrismes, Ligue du Droit International des Femmes, Conseil National des Associations Familiales Laïques (C.N.A.F.A.L), Le Chevalier De La Barre, Observatoire de la Laïcité de Provence (O.L.P.A), l’Observatoire de la Laïcité de Saint Denis (O.L.S.D), Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise – Forces Laïques, Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme (L.I.C.R.A.), Association des libres penseurs de France (A.D.L.P.F), Comité 1905 Auvergne-Rhône-Alpes, Comité 1905 de Draguignan, Comité 1905 de l’Ain, Viv(r)e la République, Comité Laïcité République.

Partager.

5 commentaires

  1. Tant qu’on sera dans un système où les présidents élus par le peuple se prennent pour des rois qui appliquent leurs propres convictions, on sera toujours soumis à ce problème récurrent de personnes qui pensent que la religion est bien pratique pour gérer le petit peuple.

  2. Y-a-t’il actuellement de par le monde et comme par le passé , une seule guerre qui n’ait pas comme socle ou comme source d’origine UNE ou PLUSIEURS RELIGIONS , toutes religions confondues ?
    Malheureusement non ! TOUTES ne peuvent que se targuer de parasiter gravement et volontairement la sérénité urgemment nécessaire à cette planète … avant qu’elles n’en perdent définitivement le contrôle et le pilotage .
    Suffit-il d’éternelles « belles paroles » pour faire de tous ces préceptes religieux le critère incontournable de la sagesse et donc pour les peuples … de la voie inéluctable à suivre ?
    Certainement pas ! Surtout lorsque les preuves nous sont faites depuis des lustres , des complicités génocidaires de ces premières avec les monarchies et les aristocraties dans tous les conflits qui ont ensanglanté cette planète .
    Faut-il rappeler au passage que le plus grand génocide INAVOUE et MECONNU perpétué en catimini depuis des siècles par ces oligarchies assassines … l’est contre tous les communistes ou les pensées s’apparentant au communisme . Génocide cyclopéen régulièrement occulté au fil du temps par d’autres génocides plus petits en nombre de victimes . « Petits génocides » intentionnellement médiatisés pour en réalité , dissimuler le summum des génocides , aux antipodes d’un minimum d’HUMANISME et de recherche d’EQUILIBRE pour notre civilisation et notre planète .
    Ces génocidaires occidentaux (hiérarchies religieuses , monarchies , aristocraties et hautes finances) ne sont pas les seuls de ce monde même si ils en sont avec la Russie blanche les précurseurs pour éradiquer le communisme des sphères politiques internationales . Les différentes guerres et en particulier la 2ème guerre mondiale ont toujours eu des rôles salvateurs pour ces oligarchies afin de s’enrichir toujours plus et de « purifier » les peuples de toutes mauvaises pensées de liberté , d’égalité et de fraternité entre toutes les origines humaines .
    Pour terminer et ce qui n’augure rien de bon pour l’avenir du laïcisme français comme international , notre Macron pour la France comme le Justin Trudeau pour le Canada sont entre autres des purs produits JESUITIQUES … comme notre Pape François .
    Je suis fatigué de tous ces François !
    Jean-Marie Défossé

  3. J’ai fait parvenir à l’UFAL l’invitation qu’ont reçue les enseignants à propos des "Controverses de Descartes" organisées le 29.11 à la Sorbonne, sous l’égide et en présence du ministre de l’Education nationale. Sous le thème intéressant "Devenir un résistant intellectuel" sont conviés au côté du ministre et du recteur les seuls représentants de l’enseignement privé catholique: M. Balmand, Sectéraire général de l’Enseignement catholique et M. Petitclerc, fondateur de VALDECO et coordinateur de l’association DON Bosco. Je n’ai eu aucune réponse de votre part et je m’en étonne, pour le moins. Cet entrisme catholique favorisé par M. Blanquer est en effet insupportable.

  4. Nicolas Gavrilenko on

    Bonjour, pouvez-vous me dire par quel biais vous nous avez envoyé cette info ? Je fais suivre le programme de ce colloque à notre commission laïcité. Merci, Bien cordialement,