Browsing: Suppressions de postes

Pour un grand service public d’accueil de la petite enfance pour les droits des enfants, pour les droits des femmes

NON AUX SUPPRESSIONS DE POSTES
POUR UNE ECOLE PUBLIQUE DIGNE DE CE NOM
SIGNER LA PÉTITION

Nous, parents, élèves et étudiants, enseignants, citoyens, nous appelons à renforcer le mouvement populaire d’opposition à la suppression de 11 200 postes dans l’Éducation Nationale, annoncée par le ministre Xavier Darcos.

Je suis un professeur d’histoire-géographie de 30 ans, enseignant dans un lycée d’Indre-et-Loire, non syndiqué et qui a fait grève pour la première fois de sa carrière cette année. Nous ne travaillons – comme vous le savez si bien maintenant chers lecteurs –  » que  » 18 heures par semaine devant les élèves, et ce, depuis 1950. Or ce temps fut conçu en prévoyant qu’un enseignant travaille 1,5 heure chez lui pour une heure devant les élèves afin de préparer ses cours, évaluer les élèves et actualiser ses connaissances dans sa discipline. Cela fait 18 fois 2,5 soit 45 heures hebdomadaires. Je suppose, qu’intérieurement, vous vous dites:  » vous avez les vacances pour compenser « .

Le mouvement d’opposition aux mesures annoncées par le ministère de l’Education Nationale ne cesse de prendre de l’ampleur. Ce mouvement n’est pas, comme Xavier Darcos aimerait s’en convaincre, l’expression d’on ne sait quelle angoisse inhérente à l’adolescence.