Résultat pour : démocratie

Santé - Protection sociale

UN FRONT LARGE, FRANCHEMENT !

Ne rembourser qu'au delà d'une certaine somme les consultations, les médicaments, les hospitalisations, les examens, créer des franchises comme pour une vulgaire assurance, c'est un projet du nouveau gouvernement qui devrait nous inciter à ne pas « gaspiller » les soins.
Ecole

Contribution au débat sur Freinet : Ignorance et inquisition

Réponse à Isabelle Voltaire par Denis Pelletier (ex instituteur « freinetiste » en classe unique pendant quinze ans ; je fais donc partie de cette masse de pédagogues dont I.V. n’a pas examiné le travail ni les résultats, mais dont elle s’autorise néanmoins à dire qu’ils « trompent sur le contenu et la qualité »,
Ecole

Laïcité et Humanités : Enseignement public, enseignement privé, même combat ?

La situation catastrophique de l'emploi générée par l'économie libérale de marché a incité les gouvernements successifs à en imputer les causes essentielles à l'enseignement. Certes, l'Education Nationale se doit maintenant de réduire totalement l'illettrisme, mais aussi d'assurer une formation professionnelle et citoyenne. Ce que les responsables politiques oublient de préciser, c'est que ces trois conditions réunies n'empêcheront pas le chômage; en effet, sur 4 millions de chômeurs, 300 000 offres d'emplois ne sont pas pourvues faute de gens qualifiés. Ces dernières peuvent être satisfaites si l'Education assure la formation correspondante et donc ne laisse pas sortir du système scolaire 150 000 élèves sans diplôme (parmi ceux-là, certains cumulent les handicaps, d'où leur révolte spontanée ou instrumentalisée qui met en danger nos institutions). Pour les trois millions 700000 chômeurs restants, l'Education Nationale n'en peut rien!!! Elle doit donc être considérée comme participant à la formation de l'individu. Pour cela, enseignements public et privé ont une contribution tout à fait différente, utile par sa pluralité; cette spécificité, le privé la garde contre vents et marées, mais les responsables politiques ont effacé celle du public.
Santé - Protection sociale

La mutualité a-t-elle un avenir?

Telle était la question posée lors du congrès national de la FNMF à Aix les Bains en 1948, au lendemain de la guerre. « L'organisation de la sécurité sociale, fondée sur le principe de solidarité nationale, garantit les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacités de gains » (art 1er du code de la sécurité sociale). La sécurité sociale, couvrant de la naissance à la mort, de manière universelle empiétait sur le domaine mutualiste.
Santé - Protection sociale

La chose publique ou la res publica

On parle souvent des « républicains des 2 rives » pour désigner 2 familles de pensée partageant des valeurs communes, au delà d'un clivage gauche-droite. Il est toujours plus facile de lutter « contre », que de bâtir « pour », à gauche comme à droite. Comme nous voulons proposer des alternatives dans le domaine de la santé, il est indispensable de savoir avec qui travailler, et pourquoi travailler ensemble. Il ne faut pas se laisser abuser par des étiquettes qui ne représentent plus la même chose, car le monde a changé.
1 6 7 8