Novartis doit cesser son acharnement judiciaire en Inde !

Lors de l’assemblée générale de Novartis aujourd’hui, la Déclaration de Berne demandera une nouvelle fois publiquement aux dirigeants du groupe bâlois d’interrompre son action en justice en Inde pour l’obtention d’un brevet pour l’anticancéreux Glivec.
Une lettre ouverte, soutenue par une coalition internationale d’ONG, souligne les conséquences négatives d’un tel acharnement judiciaire sur l’accès aux médicaments de populations défavorisées, en Inde et ailleurs.

Lire le communiqué de presse de La Déclaration de Berne.

Print Friendly, PDF & Email

Au sujet de l’auteur

L'Union des FAmilles Laïques est un mouvement familial qui défend la laïcité, une vision progressiste et non familialiste de la famille, la protection sociale et les services publics, le féminisme, l'école républicaine, le droit au logement et l'écologie

Les commentaires sont fermés.