I tréma #8 – Interdiction de publier de Jean-Yves Mollier 🎧

I tréma est une émission littéraire de Laïcidade , la chaine de baladodiffusion (podcast) de l’UFAL, animée par Philippe Foussier de l’UFAL Paris qui présente des livres pour faire la République laïque et sociale. Emmanuelle Billier-Gauthier est la présentatrice et maitresse d’œuvre de l’émission.

Dans I tréma #8, c’est le livre de Jean-Yves Mollier « Interdiction de publier» qui fait l’objet de la recension à écouter sur toutes les plateformes d’écoute.

La censure, histoire et actualité

Historien spécialise du livre et de l’édition, l’universitaire Jean-Yves Mollier propose dans son nouveau livre d’explorer les multiples facettes de la censure d’hier à aujourd’hui.

C’est à un impressionnant voyage dans l’histoire et la géographie que nous convie Jean-Yves Mollier en nous permettant d’explorer dans un livre concis les diverses faces de la censure. Si elle est universelle et présente à toutes les époques, elle a connu des métamorphoses au cours des siècles. Seulement religieuse au départ, elle est devenue ensuite le fait des États. Au XXe siècle, la censure économique s’est développée et on connait aujourd’hui un mixte de ces diverses entraves à la publication et à l’expression s’accompagnant de nouveaux phénomènes dont les réseaux sociaux sont souvent les vecteurs.

De La Barre à Mila

L’ouvrage de Jean-Yves Mollier met bien en lumière les invariants et les ruptures, soulignant par exemple les analogies entre le supplice du chevalier de La Barre à la fin du XVIIIe siècle et l’affaire Mila aujourd’hui. C’est évidemment la notion de blasphème qui relie à deux siècles et demi de distance ces deux cas. Ils illustrent aussi le fait que si jadis la censure relevait du monopole des institutions, elle est davantage incarnée aujourd’hui par des individus ou des groupes d’individus. « Les intégristes ne s’en prennent, hélas, pas seulement aux ouvrages ; ils s’attaquent parfois aux personnes, aux professionnels du livre qui tentent de faire vivre, au risque de leur vie, la liberté de publier », observe l’auteur.

« La libéralisation des mœurs observable un peu partout dans le monde après 1968 semble avoir cédé la place à un retour à la stricte orthodoxie de toutes les religions qui fait redouter le pire pour l’avenir », relève Jean-Yves Mollier. Il donne de multiples exemples de cette résurgence qui mêle à la fois censure religieuse et censure morale. A l’évidence, derrière la liberté de publication, ce sont bien la liberté de conscience et la liberté tout court qui sont en permanence menacées par des censeurs aux ressources infinies.

Philippe Foussier

Jean-Yves Mollier, Interdiction de publier, 2020, Double ponctuation, 172 p., 14 €

Print Friendly, PDF & Email

Au sujet de l’auteur

L'Union des FAmilles Laïques est un mouvement familial qui défend la laïcité, une vision progressiste et non familialiste de la famille, la protection sociale et les services publics, le féminisme, l'école républicaine, le droit au logement et l'écologie

Les commentaires sont fermés.