À lire : « Pourquoi il est encore possible de dire non aux multinationales, surtout quand on est une élue de gauche »

La remunicipalisation du service public de l’eau parisien démontre ce que les multinationales et leurs alliés souhaiteraient ne pas laisser savoir : qu’il est possible, aujourd’hui, de (re)construire des services publics démocratiques efficaces et répondant à nos besoins sociaux et écologiques. Anne Le Strat, ancienne adjointe au maire de Paris, livre dans un ouvrage son récit de la reconquête démocratique de l’eau parisienne.
« Il y a deux événements majeurs qui ont durablement marqué le monde (…)


Chroniques
/ , , , ,

Lire cet article sur son site d’origine

Cet article nous a intéressés, on vous en propose la lecture (1)Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif.

Print Friendly, PDF & Email

Note(s)   [ + ]

1.Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif

Au sujet de l’auteur

L'Union des FAmilles Laïques est un mouvement familial qui défend la laïcité, une vision progressiste et non familialiste de la famille, la protection sociale et les services publics, le féminisme, l'école républicaine, le droit au logement et l'écologie

Les commentaires sont fermés.