À lire : « « Les piqûres de révolte de Taslima Nasreen” (lemonde.fr , 13 août 15) »

Cet article nous a intéressés, on vous en propose la lecture (1)Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif.

Lire cet article
sur son site d’origine

« Il y a un mot de notre langue qui sert à qualifier les femmes bengalies : il signifie “muettes”. C’est pourquoi je me suis sentie obligée de prendre la plume. (…) Les femmes muettes de mon pays savent que j’ai écrit pour elles. »


Taslima Nasreen
/ , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Print Friendly, PDF & Email

Note(s)   [ + ]

1. Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif

Au sujet de l’auteur

L'Union des FAmilles Laïques est un mouvement familial qui défend la laïcité, une vision progressiste et non familialiste de la famille, la protection sociale et les services publics, le féminisme, l'école républicaine, le droit au logement et l'écologie

Les commentaires sont fermés.