Après Baby-Loup, pas de faux débat sur les « convictions laïques »

La laïcité : une conviction paradoxale

La dangereuse problématique ouverte par la Cour de cassation dans l’affaire Baby-Loup a été commentée avec pertinence sur Mezetulle (blog de Catherine Kintzler) dès mars 2013. Or depuis, la Cour d’appel de Paris a avancé la solution de « l’entreprise de conviction », déjà évoquée sur ce site, et philosophiquement examinée par Catherine Kintzler dans son dernier ouvrage Penser la laïcité (Minerve, 2014). Pourtant rien n’est simple, car le droit français codifié a organisé une véritable « discrimination envers les laïques et les non-croyants » : les combats à mener doivent donc éviter de se tromper de cible.

Lire l’article complet de Charles Arambourou sur le site de Catherine Kintzler, Mezetulle :

Print Friendly, PDF & Email

Au sujet de l’auteur

Militant laïque, professeur, puis haut-fonctionnaire, Charles Arambourou est actuellement magistrat financier honoraire. Il suit les questions de laïcité au bureau national de l’UFAL.

Les commentaires sont fermés.