Quand les Associations Familiales Catholiques dénonçaient la mixité, la promiscuité et les petites filles transformées en garçonnes… en 1935

Avec ce document historique, on peut constater que les récents délires au sujet d’une prétendue « Théorie du genre » ne sont pas nouveaux : en 1935, les Associations Familiales Catholiques dénonçaient déjà « les petites filles transformées en garçonnes dès l’âge de treize ans » à cause de la « promiscuité qui se pratique en classe (sic) et en récréation », que « cela suffit pour que plus d’une élève soit déjà allée se faire soigner aux Maternités », et que bientôt on aura « l’enseignement sexuel avec exercices pratiques de pièces anatomiques articulées », le tout à cause de la « lèpre de la laïcité ».

Hier comme aujourd’hui, les adversaires de la laïcité ont toujours agité les mêmes chiffons rouges !

Vous voulez lutter contre ça ? Adhérez à l’Ufal !

Avec les remerciement à notre lecteur JJP pour la transmission de ce document.

Print Friendly, PDF & Email

Au sujet de l’auteur

L'Union des FAmilles Laïques est un mouvement familial qui défend la laïcité, une vision progressiste et non familialiste de la famille, la protection sociale et les services publics, le féminisme, l'école républicaine, le droit au logement et l'écologie

Les commentaires sont fermés.