Réunion publique – La Voix du Nord

0

Bernard Teper (à gauche) dénonce les «phrases creuses de (ses) adversaires».

|  RÉUNION |

Jeudi soir, le Parti de gauche de Maubeuge organisait une réunion publique sur le Smic à 1 500 €

avec en maître de conférence Bernard Teper, secrétaire national de l’Ufal.

Dans la salle de l’Ugoss jeudi soir, dix personnes, pas plus. Au tableau, Bernard Teper, secrétaire national de l’Union des familles laïques (Ufal), invité du Parti de gauche de Maubeuge pour présenter le Smic à 1 500 €. Lunettes vissées sur le nez, Bernard Teper ambitionne de démontrer, chiffres à l’appui, « pourquoi la revendication d’un Smic à 1 500 € n’est pas idiote. Ce qui est scandaleux, c’est de dire que c’est scandaleux. » Silence religieux, l’assemblée est conquise.

Mais le discours dévie rapidement vers une critique générale du gouvernement en place ainsi que des politiques menées dans le passé. Bernard Teper dénonce les « discours sibyllins de nos adversaires. » Poing levé, le conférencier hausse le ton : « Supposons qu’il y ait un vrai gouvernement qui y arrive (à instaurer un Smic à 1 500 €), un vrai, pas un qui se dit de gauche… » Au bout d’une heure et demie, le message se fait supplique : « Il faut reconquérir les couches populaires sans lesquelles la gauche ne peut pas gagner. » Gagner quoi ? Le Smic à 1 500 € ou les élections ? • EM.

Partager.

Comments are closed.