Décès de notre camarade Philippe Fleutot

0

L’UFAL a la douleur de faire part du décès de notre camarade Philippe Fleutot, emporté par une attaque cardiaque. Ses obsèques ont eu lieu dans l’intimité le 22 juillet.

Philippe, qui avait rejoint l’UFAL en 2014, était un de ces trop rares militants de la laïcité qui joignait à une approche rigoureuse mais sereine un travail inlassable de popularisation et d’incitation à la réflexion. La « revue de presse laïcité » informatique, qu’il réalisait seul, avait acquis en peu de temps une réputation méritée. Elle était l’occasion quotidienne pour tous, militants ou simples citoyens, de s’informer sur les débats contradictoires touchant à la liberté de conscience, aux communautarismes, à l’obscurantisme, à l’inégalité des femmes, notamment, et d’en découvrir la dimension mondiale. Philippe n’aura pu aller au-delà du numéro 170 de la revue, dans laquelle il reprenait systématiquement les principales positions de l’UFAL sur ces questions.

Il était également adhérent du Comité Laïcité-République.

Militant engagé à gauche, Philippe avait été maire adjoint de sa commune, joignant aux orientations sociales de l’équipe municipale un sens de la laïcité républicaine hélas de plus en plus rare chez trop d’élus locaux.

Au sein du Grand Orient de France, dont il était membre, Philippe développait les mêmes qualités et la même activité discrète, soutenue, et efficace au service des principes de notre « République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».

L’UFAL s’incline devant la mémoire de Philippe Fleutot, et s’associe à la douleur de ses proches. Il est un exemple de vie militante efficace jusqu’au bout.

Partager.

Comments are closed.