Victoire ! Civitas ne se financera plus avec nos impôts !

15

onglet_civitasIl y a plus de 3 ans que l’UFAL réclame que l’officine catholique d’extrême droite Civitas ne soit plus autorisée à percevoir des fonds publics au titre de l’intérêt général. Aujourd’hui, nous pouvons annoncer aux 16.000 signataires de notre pétition “Contre le financement public de Civitas” que nous avons remporté une belle victoire : l‘administration fiscale nous a entendus, puisque le président de Civitas annonce sur une site d’extrême droite que la République maçonnique (sic) veut étrangler Civitas ! Alain Escada déplore que Civitas, victime d’un “complot républico-maçonnique“, ne pourra plus, désormais, émettre de reçus dons et surtout qu’ils vont avoir un redressement fiscal de 55000€.

Aucun complot derrière cette victoire, seulement le résultat d’une pétition qui alertait les services fiscaux et qui aboutit au respect des règles fiscales dont s’affranchissait en toute connaissance de cause Civitas. Il ne s’agit nullement d’une victoire de la “République maçonnique“, mais de la République tout court, et des citoyens.

En effet, les intégristes de Civitas incitaient au financement de leurs méfaits en sollicitant des dons de particuliers et de sociétés, dons qui faisaient bénéficier les donateurs de déduction fiscale. Cette possibilité étant réservée aux associations d’intérêt général, ou d’utilité publique, nous avions lancé une pétition pour que l’administration fiscale fasse cesser cette forfaiture, Civitas ayant pour seul objet la lutte, parfois violente, contre la République.

L’UFAL se réjouit de cette décision et salue le travail de l’administration fiscale.

——————

Pour tout savoir sur la campagne contre le financement public de Civitas, c’est ici :

Fin des financements publics pour Civitas : retour sur une campagne victorieuse

 

Partager.

15 commentaires

    • vous avez raison, il faudra aussi songer à cesser de financer toutes les officines à l’extrême gauche, mais étrangement celles là ne sont jamais inquiétées….trop proche du pouvoir sans doute!??

      • Parfaitement, Sixtine ! Au nom de l’égalité de tous et de toutes les associations devant l’impôt, il faut que la loi soit respectée. Il est (il serait) donc injuste que certaines y échappent, quelles que soient leurs orientations politiques, religieuses ou philosophiques.

  1. C’est tout simplement une régularisation par un contrôle fiscal. Ils s’appliquaient une disposition du code fiscal alors qu’ils n’y avaient pas droit. Le gouvernement n’y est pour rien. La FM non plus. Et encore moins C Taubira et N Vallaud Belkasem

    • Merci d’apporter cet éclairage qui mérite d’être plus amplement développé par des sources fiscales.

  2. Pingback: Victoire ! Civitas ne se financera plus avec no...

  3. C’est une victoire pour la Laïcité, mais il y a encore bien des batailles à mener pour un État vraiment laïque !
    Heureux d’avoir, à mon petit niveau avec ma signature, contribué à ce résultat.

    • Mais qui contrôle l’attribution de l’argent public aux associations? Comment ont-ils pu y avoir droit? Au moins pour eux, c’est terminé!!

  4. Pingback: Pétition contre le financement public de Civitas | Ufal.org

  5. Avant, pendant l’occupation nazie, il y avait le complot judeo-maçonnique, à présent pour faire plus présentable il y a le complot républico-maçonnique. Mais les obsédés du complot restent toujours les mêmes quant à leurs extrêmes appartenances.

  6. La déduction fiscale pour dons aux associations d’intérêt général est largement détournée et peu contrôlée. Seule la cour des Comptes vient de refuser aux Orphelins de la Police d’émettre des reçus fiscaux, car l’objet de l’association était un intérêt particulier (orphelins de policiers) et non général (tous les orphelins).
    En outre, cette disposition (art 200 CGI) semble contraire à la constitution qui précise que seuls les parlementaires votent les recettes et dépenses fiscales : par votre don, vous obligez le budget à prendre en charge une subvention de 50 ou 66 % du don au profit de l’association choisie

  7. Bonjour à tous, je ne connaissais pas cette association, mais si je suis d’accord sur le fond , le non versement de subsides d’état doit se faire aussi à toutes les officines contre la république qu’elles soient de droite, de gauche, du milieu du dessus ou du dessous! j’avoue que j’en ai marre pour ma part de payer des impôts pour des rigolos qui se font entretenir par l’état sous couvert d’associations de quelque nature que ce soit ……

  8. Vous titrez :”Victoire ! Civitas ne se financera plus avec nos impôts !”. Ce titre est bien hasardeux car cette sorte d’association va user de tous ses moyens et réseaux pour survivre. Rien n’est jamais acquis. Les combats à mener encore et toujours restent nombreux. Cette “victoire” reste à être confirmée. J’observe autour de moi tant de versatilité et de parleurs aux convictions qui ne sont que de vitrines que je préfère rester prudent et souhaite que la mobilisation ne se relâche jamais.
    13