Mariage pour tous : appel inter-associatif au rassemblement devant l’Assemblée Nationale – Le 7 novembre 2012 à 19h00

0

Mariage pour toutes et tous : l’égalité des couples c’est maintenant

La République doit reconnaître toutes les familles !

La République doit protéger tous ses enfants !

Ce 7 novembre, le projet de loi « mariage pour toutes et tous » est présenté en Conseil des Ministres avant d’être transmis au Parlement. L’adoption de ce projet de loi serait une avancée majeure pour notre pays en matière d’égalité des droits. Le Parlement détient par ailleurs l’occasion unique de voter une égalité des droits quasiment complète entre les couples en amendant le texte aux fins d’y inclure l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de femmes, l’accès à la filiation hors adoption et hors mariage pour les couples de même sexe, et de créer un véritable statut du beau-parent pour tous les couples.

Si le mariage et la parentalité ne constituent pas les seules revendications des associations LGBT (droits des personnes trans, santé, renforcement des droits des LGBT étrangers…), les députés ont une occasion unique de mettre fin à une discrimination dénoncée depuis trop longtemps. La loi doit permettre à tous les couples de s’unir comme ils le souhaitent et doit protéger toutes les familles, sans discriminations en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre. Les associations signataires appellent à un rassemblement citoyen devant l’Assemblée nationale ce mercredi 7 novembre, 19h00. Ce sera l’occasion de rappeler que l’opinion publique française est plus que jamais favorable à l’ouverture du mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe ainsi qu’à la protection des familles homoparentales.

Nous appelons le législateur à prendre pleinement ses responsabilités et saisir cette occasion unique de mettre fin à cette discrimination. L’égalité des droits entre les couples n’est pas que l’affaire du milieu associatif ou politique, mais avant tout celle de tous les Français et toutes les Françaises qui, hétérosexuel-le-s ou homosexuel-le-s, ne peuvent tolérer une telle inégalité de traitement. En 2012, il n’est plus concevable que les personnes LGBT ne soient toujours pas considérées comme des citoyen-ne-s à part entière.

Rendez-vous le mercredi 7 novembre, à 19h00 devant l’Assemblée Nationale – Place Edouard Herriot – Paris 7ème (métro Assemblée nationale)

Partager.

Comments are closed.