Faute d’arguments, Riposte laïque et la FNLP insultent les militants de l’UFAL

10

L’UFAL n’a pas pour habitude de répondre aux bassesses et insultes dont sont souvent accablés les militants laïques – quand ils ne sont pas physiquement malmenés. Elle tient cependant à relever qu’elle vient de faire l’objet, en moins d’un mois, de deux attaques violentes et ordurières, venant de deux factions que l’on pouvait croire opposées : Riposte Laïque, officine raciste représentant une des chapelles de l’extrême-droite, et la FNLP (fédération nationale de la libre pensée), dont les dirigeants actuels sont issus d’une des mouvances trotskystes.

Ces agressions écrites utilisent des termes étrangement semblables, et visent toutes deux notamment des articles publiés sur notre site ufal.org : l’un sur les arrêtés municipaux anti-burkini, l’autre sur le « principe de neutralité » introduit à l’entreprise par la loi El Khomri. Est particulièrement vilipendé, par des insultes personnelles aussi basses que gratuites, notre camarade Charles ARAMBOUROU, administrateur national et animateur de la commission laïcité de l’UFAL, ainsi que la philosophe Catherine KINTZLER, également membre de l’UFAL. Notre ancien président Bernard TEPER, militant infatigable, est également visé.

L’UFAL tient à apporter à ces camarades son total et indéfectible soutien. Elle se réserve de donner les suites qui s’imposent à des mises en cause qui relèvent de l’injure aux personnes, non du débat entre organisations. L’UFAL continuera à s’appuyer sur les compétences de Charles ARAMBOUROU, connu pour ses positions philosophiquement fermes et juridiquement fondées dans la défense de la laïcité. Les centaines de personnes qui ont suivi ses conférences en 2015-2016 ne l’ont trouvé ni « ennuyeux » ni « pontifiant ». Quant à Catherine KINTZLER, elle fait autorité en matière de laïcité, et entretient des débats parfois vifs mais toujours courtois et de haute tenue sur son blog Mezetulle ; elle est régulièrement invitée à s’exprimer dans les médias (France-Culture, le Figaro, Marianne, etc.). L’UFAL est fière du haut niveau de réflexion que l’ensemble des membres de son collectif lui permet d’atteindre.

L’UFAL réaffirme que les positions incriminées des deux militants insultés sont entièrement les siennes, et les confirme à cette occasion à Riposte Laïque : le port du burkini n’est pas une question de laïcité, mais une question politique et relève du débat dans la société civile contre les mécanismes d’assignation identitaire de l’islamisme politique. Il est faux et criminel d’écrire, comme l’ose Riposte Laïque, que « l’islam tue ». Les millions de musulmans de France ont le droit de pratiquer librement leur culte, dans le respect des lois de la République : la laïcité, c’est cela, soit tout le contraire de la haine raciste que propage RL.

Quant à la FNLP, un minimum de mémoire, à défaut de bonne foi, lui permettrait de se souvenir que l’UFAL fait partie depuis le début des opposants à la loi El Khomri, qu’elle a appelé aux principales manifestations syndicales, et combat clairement la politique sociale Hollande-Valls. Mais, pour autant, elle ne se croit pas obligée d’insulter les hommes et les femmes qui ne sont pas d’accord avec elle.
Soucieuse de la montée des revendications religieuses et communautaristes dans les entreprises depuis 15 ans, l’UFAL a soutenu le combat de la crèche Baby-Loup. Elle n’a pas oublié qu’à cette occasion, la FNLP a traîné dans la boue le combat courageux de sa directrice et de son équipe, auxquelles la Cour de cassation a cependant donné raison. Chacun son camp.

Si l’UFAL comprend que des laïques sincères aient pu penser qu’une loi serait la solution, elle ne partage pas leur point de vue. Nous considérons que le nouvel article L. 1321-2-1 du code du travail comporte des dangers pour la liberté d’expression syndicale et politique des salariés, et court le risque d’être invalidé par le juge interne, ou international. Voilà pourquoi nous avons écrit que « les droits des salariés sont malmenés jusqu’au bout » par la loi El Khomri : la « neutralité à l’entreprise » ne la sauvera certainement pas à nos yeux.

La FNLP, par son sectarisme et ses attaques personnelles haineuses et infondées contre d’autres militants, divise aussi bien les forces de résistance sociale à la loi du gouvernement et du MEDEF que le camp laïque. Les libres-penseurs méritent mieux que ça.

Le Conseil d’Administration de l’UFAL

Partager.

10 commentaires

  1. Un grand merci pour cette mise au point ferme mais raisonnée et claire car argumentée.
    A défaut des voiles, les masques tombent au fil des commentaires idéologiques produits après chaque situation médiatisée.
    Oui l’extrême droite fascisante viole ouvertement la laïcité en l’utilisant comme arme de guerre contre le monde musulman. Sur la méthode, on est très près du “gott mit uns” de sinistre mémoire. Le message parait opposé à l’actuel alors qu’il n’a pas changé : le choc de la civilisation chrétienne contre les infidèles, les inférieurs.
    Oui certains groupuscules d’extrême gauche ont pour tactique d’aiguiser les tensions jusqu’au conflit civil, préalable vicieux mais confortable à une prise de pouvoir de ceux qui détiennent la Vérité. Leur soutien au communautarisme est, dans ce cadre, un outil de premier plan.
    Si la laïcité n’a jamais été autant poignardée de l’intérieur, ce n’est nullement le fait de quelques exaltés. Pour les idéologues d’un nouveau totalitarisme, elle représente la proie ou l’obstacle majeur. Alors on l’étouffe ou on en fait une fille de joie.
    Gardons raison.

  2. Bonjour,
    J’ai fait partie du parti communiste internationaliste (chapelle lambertiste du trotzkysme) d’octobre 1986 à février 1988 à Dijon ; je l’ai quitté, sans regret, en claquant la porte. L’attitude des dirigeants locaux me révulsait au fil du temps à cause de leur attitude autoritaire et sectaire.
    Je suis un libre-penseur, farouchement laïque, membre de l’UFAL depuis juin 2016. Mais en tant que libre-penseur, j’ai préféré adhérer à l’association des libre-penseurs de France (ADLPF) et non à la FNLP dont je connaissais les positionnements douteux quant à l’affaire de la crêche Baby-Loup. Même si l’UFAL n’est pas (et heureusement !) la seule organisation laïque (il y en a d’autres tel que le Comité Laïcité République…), je suis fier d’avoir adhéré à une association qui pour moi est authentiquement laïque ; ni “positivement” laïque, ni “négativement” laïque, ni “laïcarde” (terme insultant inventé par l’extrême-droite catholique, anti-maçonnique et antisémite du début du XXème siècle, je veux dire l’Action Française) mais laïque tout simplement et intégralement.les choses à leur place
    J’espère que l’UFAL n’en restera pas là et que la justice saura mettre à leur place ces deux impostures que sont RL et la la FNLP.
    A toutes et à tous mes sentiments laïques et fraternels (même si c’est un pléonasme !).

  3. L’extrême-droite (telle l’organisation Riposte “laïque” ou le FN) détourne les principes de laïcité pour en faire un machin raciste, complaisant avec la religion catholique. La FNLP détourne les principes de laïcité pour en faire un machin politique complaisant avec la religion musulmane.

    Ces deux organisations sont emblématiques de la situation dans laquelle nous nous trouvons, alimentée par les ambiguïtés ou les trahisons de certains politiques et/ou ministres, semant la confusion dans l’esprit de la population, malmenant les principes chers à beaucoup de nos concitoyens, où régulièrement (trop souvent) des représentants religieux inversent les valeurs de la laïcité en mettant exclusivement en avant le respect envers les croyants mais jamais envers les athées, les indifférents, les agnostiques… ou tout simplement les croyants favorables à la séparation entre les cultes et l’Etat. De l’autre, les manoeuvres stigmatisantes et cléricales, rappelant à nos concitoyens musulmans les racines chrétiennes de la France… au nom “d’une certaine idée de la laïcité” ou pire, d’une certaine idée de la France !

    Malheureusement, dans cet imbroglio politico-religieux, peu de place est accordée aux véritables organisations laïques au sein de l’espace médiatique. Il nous faut donc, nous, gens de bonne volonté, militants laïques, nous octroyer cet espace au sein duquel nul ne nous laisse la moindre place, la moindre parole.

    C’est la volonté de convaincre (patiemment), la motivation et le courage chevillés au corps qu’il nous faut “occuper” les places publiques, les amphis… et surtout la presse locale, trop largement délaissée. Toujours, il nous faudra être vigilants et réactifs. Il n’est jamais trop tard.

  4. Landrier Jean Pierre LP81 on

    Je suis déçu par les propos de la FNLP ,cet esprit de chapelle va à l’encontre des idées libres que j’ai toujours saluées et qui sont à la base de la Libre Pensée.
    -Quant à Riposte Laïque ses commentaires sont attendus.

  5. Jean-Paul Lièvre on

    Bonsoir. Lecteur assez régulier de la lettre de l’UFAL je ne comprends pas ce que vous reprochez à la FNLP puisque vous ne citez aucun fait (écrit, parole . . .) relatif aux insultes que des militants auraient reçues. Profondément respectueux du débat démocratique je vous serais reconnaissant de bien vouloir indiquer les articles concernés par vos présents propos. Merci. Bien cordialement.

    • Charles ARAMBOUROU on

      Cher lecteur
      Allez sur le site de la FNLP, vous y verrez le Communiqué du 19 septembre 2016 intitulé : “Loi El Khomri : Que se cache-t-il vraiment derrière la misérable polémique de l’UFAL contre la Libre Pensée ?”, qui me couvre d’invectives et d’insultes personnelles aussi sottes que gratuites, faute de pouvoir critiquer mes arguments (et pour cause, car l’UFAL est clairement opposée à la loi El Khomri !). Ca fleure bon les années 30…

      • SIDER-COMERFORD on

        Courage Charles !
        Je connais votre sincérité vis à vis de ce débat qui divise violemment la nation française.

  6. Je soutiens totalement cette réaction qui met en évidence les dérives de gens qui, cachés derrière des appellations qu’ils ne méritent pas ou pervertissent, mènent un douteux combat entaché de racisme et/ou de haine pour tout ce qui s’avère différent.

  7. Leslie-keeryan O'Cankly on

    Voilà qui est encore révélateur de la part de deux mouvances sectaires et intolérantes que sont les fachos qui ont assez rapidement fagocytée Riposte Laïque et les trotskards du Parti des Travailleurs qui se sont emparés de Fédération Nationale de la Libre Pensée (et de sa résidence des libre penseurs seniors). A Marseille, les libres penseurs ont très longtemps résisté pacifiquement à ces derniers, en fondant la Libre Pensée Autonome dès les années 1970, mais en vain.
    Mon père a affronté les fachos des Camelots du Roi, de la Ligue Française et de la Cagoule dans les années 1930 et ensuite les nazis pendant la 2ème guerre mondiale. Il m’a convaincu que l’extrême droite ne connaissait qu’une seule et unique loi: celle de la force physique. J’ai donc combattu la bête immonde à Marseille dès 1978, puis à Vitrolles (que j’ai habité de 2004 à 2009), à Marignane, à Toulon, à Orange pendant ses mandatures municipales, aux côtés des militants de Ras l’front et de No Pasaran. Navré si je heurte votre humanisme, votre pacifisme, voire votre non-violence, mais je ne peux pas supporter tous ceux qui portent atteinte aux libertés.