Un commentaire

  1. Si nous voulons une médecine accessible à tous, nous ne pouvons pas accepter les dépassements d’ honoraires. L’acte médical ne doit pas devenir un tiroir caisse pour certains privilégiés, qui s’éloignent de plus en plus de leur vocation initiale espérée de soignants.
    Cela n’empêche probablement pas une réflexion de la Sécurité Sociale quant aux règles et à son emprise sur les différentes catégories de médecins.