L’Observatoire de la laïcité veut polémiquer contre l’UFAL… et s’emmêle les pinceaux !

0

L’Observatoire de la Laïcité a cru bon de faire circuler sur les réseaux sociaux un tweet ahurissant, accompagné d’une lettre de Jean-Louis Bianco soi-même au Grand Maître du Grand Orient de France :

Le Président de l’ODL dénonce « un projet en ligne sur de Charles Arambourou, conseiller de l’Ordre du Grand Orient de France et responsable de la commission laïcité de l’association « Ufal », au titre de votre « commission nationale permanente de la laïcité » (CNPL) établissant « 25 propositions du Grand Orient de France » en faveur de la laïcité » (sic).

C’est faire trop d’honneur à l’UFAL ! Le seul point exact de cette série d’allégations fantaisistes est la carte de visite de Charles Arambourou, effectivement responsable de la commission laïcité de l’UFAL, et par ailleurs actuellement conseiller de l’Ordre du GODF (ce qui est son droit le plus strict).

Mise à jour de l’article (08/01/2018)
La réponse de Philippe Foussier, Grand maître du GODF à Jean-Louis Bianco, président de l’ODL datée du 3 janvier 2018.
Le Grand Orient de France et sa « commission nationale permanente de la laïcité » s’exprimeront s’ils le souhaitent sur un document qui mérite sans doute actualisation. Quant à l’accuser d’être « potentiellement contraire à la Constitution », cela relève de la témérité : l’ODL n’est pas, que l’on sache, juge constitutionnel.

C’est en décembre 2014 que les « 25 propositions » ont été présentées à la presse par le Grand Maître du GODF, et mises en ligne sur un site public. Elles représentaient la position de l’Obédience, et non un simple « projet ». Ni Charles Arambourou (qui n’était pas conseiller de l’Ordre du GODF à l’époque) ni l’UFAL ne sont cités dans cette plaquette officielle, et pour cause : prétendre nous l’opposer aujourd’hui relève de la manipulation –mais ce qui est tordu n’est pas forcément habile !

En revanche, il est exact que ces « 25 propositions » se sont appuyées sur le travail du Collectif national laïque dont fait partie l’UFAL. Or Jean-Louis Bianco a reçu en mains propres le dernier rapport 2016-2017 de cet organisme, co-signé par trente et une associations, dont l’UFAL et le GODF, mais qu’il n’évoque qu’incidemment. Il a pourtant pu constater que toutes les propositions en sont soigneusement actualisées. Pourquoi donc aller fouiller dans les archives, de façon aussi laborieuse qu’inexacte ?

Tant de confusion factuelle et intellectuelle interroge, de la part d’un organisme officiel. On n’ose penser qu’il s’agit d’une attaque ad hominem, après nos révélations sur le dernier poulain de l’Observatoire : ce serait trop bas, et surtout trop grossièrement ficelé. Nous attendons simplement que Jean-Louis Bianco réponde aux questions précises que nous lui avons posées sur le dénommé Asif Arif, le soutien que l’ODL lui a apporté, et la tournée des popotes qu’il annonce avec Nicolas Cadène : la laïcité ne s’en portera que mieux !

Share.

Comments are closed.