H1N1: la gabegie au poste de commande pour satisfaire les firmes pharmaceutiques multinationales

0

La grande majorité des “experts” sont sous influence. François Autain, président de la mission sénatoriale sur cette soi-disant pandémie le dit pour ceux qui ont rédigé “les lignes directrices” des préconisations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Des noms circulent Osterhaus, Hayden, etc.
A noter que pour l’OMS aujourd’hui, le niveau d’alerte pour la grippe H1N1 est toujours de 6, soit le niveau d’alerte maximale! On croit rêver! De quoi décrédibiliser l’OMS !
1 milliard de doses ont été livrées dans le monde pour 200 millions d’utilisées. Super pour les quatre labos concernés choisis sans “concurrence libre et non faussée” chère aux néolibéraux! A 7 euros la dose, faites le compte! De plus, en France la campagne de vaccination a coûté plus de 600 millions d’euros, soit plus de 100 euros la vaccination, c’est-à dire beaucoup plus cher que si les médecins et infirmières de ville et des hôpitaux l’avaient réalisée !
La Pologne n’ayant pas vacciné et la Suède ayant vacciné 60 % de la population ont eu des résultats similaires. De quoi décrédibiliser la vaccination en général qui a pourtant apporté de grandes avancées pour la santé publique!
Toutes les structures françaises ad hoc ont été court-circuitées: le Comité de lutte contre la grippe, le Haut conseil de la santé publique, le comité technique de la vaccination. Pire, dans la synthèse du rapport d’activité 2009 de la Haute autorité de la santé, pas un mot sur la grippe H1N1, on croît rêver!
Résultat : en France, un stock de 34 millions de traitements antiviraux pour 500.000 utilisés alors que son efficacité est largement contesté par de nombreux médecins. Un achat de 94 millions de doses de vaccins pour 6 millions administrés. Aucune clause d’adaptation de la commande dans le contrat (contrairement à l’Espagne), ce qui va obliger l’Etat français à indemniser en plus les firmes multinationales. 12 millions de doses de vaccins seront périmées en octobre 2010 et plusieurs millions de vaccins ont été jetés.
Deux conclusions : bravo pour l’action du lobby pharmaceutique et la preuve par neuf que les dirigeants actuels de la France préfèrent défendre les intérêts des multinationales que de promouvoir la santé publique !

Partager.

Comments are closed.