Non à la hausse de la TVA ! Nous voulons une fiscalité juste, solidaire et écologique

0

Pétition citoyenne contre la hausse de la TVA à l’initiative de l’UFAL, Solidaires, Attac, Fondation Copernic, Economistes atterrés, Femmes Egalité, Les Effronté-e-s, MNCP, Mpep, Front de Gauche (PG, PCF, Ensemble, PCOF, GU, R&S).

J’exige l’annulation de la hausse de la TVA !
Je signe la pétition ici !

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a décidé une « remise à plat » de la fiscalité. Celle-ci commence bien mal avec une hausse de la TVA à partir du 1er janvier 2014.

Cette décision est triplement inacceptable.
D’abord parce qu’elle va réduire le pouvoir d’achat en frappant bien plus fortement les classes populaires déjà asphyxiées par la crise.
Ensuite parce qu’elle est destinée à financer un cadeau aux entreprises, le « crédit d’impôt compétitivité emploi », pour un montant de 10 milliards d’euros en 2014 et de 20 milliards par la suite. Ce cadeau est accordé sans aucune contrepartie, soi-disant pour leur permettre d’améliorer leur compétitivité. En réalité, il s’agit d’un transfert de revenus au profit des détenteurs du capital, et au détriment des ménages.
Enfin parce que François Hollande a été élu en promettant qu’il n’augmenterait pas la TVA au contraire de Nicolas Sarkozy. Ce revirement est un déni de démocratie.

Au même moment le gouvernement français, obéissant aux banques, s’emploie à saboter la taxe Tobin sur les transactions financières proposée par la Commission européenne. Cette taxe sur la spéculation rapporterait pourtant plus de 10 milliards d’euros par an à la France !

Nous voulons une véritable réforme fiscale fondée sur la justice. Il faut commencer par annuler les hausses récentes de la TVA, car c’est un impôt injuste qui pèse très lourd sur les ménages modestes (près de la moitié des recettes de l’État).

Les niches fiscales coûtent chaque année plus de 80 milliards d’euros à l’État, et profitent principalement aux ménages les plus riches et aux plus grandes entreprises. Elles doivent être remises en cause. La lutte contre les paradis fiscaux et l’évasion fiscale (60 à 80 milliards d’euros par an pour la France) doit être renforcée. La progressivité de l’impôt sur les revenus doit être augmentée, en créant de nouvelles tranches supérieures, afin de réduire les inégalités. L’impôt sur les sociétés doit être réformé pour mettre fin au scandale d’un système qui permet aux grandes entreprises d’échapper à l’impôt !

Nous voulons que soit mise en place une vraie pollutaxe sur les activités industrielles et agricoles polluantes. Elle doit permettre de financer les alternatives pour les transports (rail, fret fluvial et maritime) au tout routier pratiqué par les gouvernements successifs depuis des dizaines d’années.

Si ras-le-bol fiscal il y a, c’est contre la politique fiscale du gouvernement Hollande qui sert à financer des cadeaux au patronat et s’inscrit dans une politique d’austérité insupportable.

La fiscalité doit au contraire participer au financement des investissements publics indispensables aux services publics, aux besoins sociaux, à la transition énergétique et à la création d’emplois.

Mobilisons-nous pour une fiscalité juste, solidaire et écologique !

Signez la pétition

Partager.

Comments are closed.