L’UFAL en 20 questions

1. Qu’est-ce que l’UFAL ?

Plaquette de présentation de l'UFAL

Cliquez sur l’image pour télécharger la plaquette de présentation de l’UFAL

  • L’Union des FAmilles Laïques est une des 7 associations familiales à recrutement général adhérente à l’Union nationale des associations familiales (UNAF) dont le rôle est de :
    • définir et de défendre les droits et les intérêts matériels et moraux des familles, de les représenter en toutes circonstances, d’agir en leur nom et d’intervenir, notamment auprès des pouvoirs publics, des organismes semi-publics, des collectivités et des institutions publiques,
    • d’agir avec tous les partenaires constitutifs de la vie sociale, en vue de garantir les droits et moraux des familles et de l’enfant, dans le respect de la laïcité, de l’État et de la société.
  • Une association agréée par le ministère de la Santé au titre de la loi du 4 mars 2002 pour la représentation des usagers.
  • Une association agréée « Jeunesse et Éducation populaire » par le ministère de la Jeunesse, des sports et de la vie associative.

2. Pourquoi l’UFAL a-t-elle été créée ?

  • Pour s’inscrire, dans l’intérêt des citoyens et de leurs familles, sans distinction de classe, d’origine ou de croyance, dans un mouvement social émancipateur d’éducation populaire autour des principes de la République afin de permettre d’établir une égalité de fait et de rendre l’égalité politique reconnue par la loi.
  • Pour élaborer une pensée critique libérée de tous dogmes, idéologiques, religieux, économiques et financiers et cultiver la raison.
  • Pour promouvoir les principes universels de la République sociale : liberté, égalité, fraternité, laïcité, démocratie, solidarité, sûreté, souveraineté populaire et développement durable (voir point 6).

3. Quand l’UFAL a-t-elle été créée ?

  • En 1988, André Fortané, président fondateur, crée l’Union des Familles Laïques (en savoir plus).
  • Depuis cette date, l’UFAL n’a cessé de développer ses activités de terrain et de communiquer ses idées et positions élaborer collectivement.

4. Pourquoi « Familles Laïques » ?

  • L’UFAL considère que c’est le citoyen (au sens générique du terme) qui est la base de la société et reconnaît que la grande majorité d’entre eux vivent en famille. La famille constitue donc une catégorie sociale incontournable au sein de laquelle se cristallisent les inégalités de la société. De fait la famille devient un élément du combat laïque et social.
  • Ces inégalités sont souvent le fruit du manque de prise en compte des changements de modes de vie et des demandes sociales : couples homosexuels, activité professionnelle des femmes, exigence de l’égalité hommes-femmes, mouvement d’émancipation des femmes, volonté d’autonomie des jeunes adultes, etc.
  • Pour l’UFAL, la laïcité est un principe grâce auquel la diversité du paysage familial et la réalité des modes de vie peuvent être prises en compte : appliquer la stricte séparation entre sphère publique et privée, c’est participer au mouvement vers la nécessaire égalité en droits de tous les couples.

5. Laïc ou laïque ?

  • Est laïc un membre d’une communauté religieuse qui n’est pas un clerc.
  • Est laïque celui qui est favorable à la stricte séparation entre la sphère privée et la sphère publique aussi bien dans les domaines idéologiques et religieux, qu’institutionnels ou économiques.
  • Est laïque celui qui est, par exemple et sans que ce soit exhaustif, aussi bien opposé au port des signes religieux visibles à l’école qu’hostile aux lits et consultations privés à l’hôpital.

6. Quels sont les principes défendus par l’UFAL ?

L’UFAL défend les neuf principes républicains du XXIe siècle : Liberté, égalité, fraternité, laïcité, démocratie, solidarité, sûreté, souveraineté populaire et développement durable.

  • La Liberté pour l’autonomie du citoyen et non comme celle du renard dans le poulailler.
  • L’Égalité en droits de tous les citoyens quels que soient leurs origines, sexe ou couleur de peau et non le principe d’équité qui favorise les phénomènes de domination et d’exploitation.
  • La Fraternité comme liens d’amitié et de solidarité entre les citoyens qui partagent le même destin dans la communauté nationale. Ce principe met au cœur de notre action les combats antiraciste, féministe et pour la mixité spatiale, sociale et sexuelle.
  • La Laïcité : c’est la totale séparation de la sphère publique et privée, pas seulement dans le domaine idéologique et religieux, mais aussi dans le domaine institutionnel ou dans celui de l’économie. Pour l’UFAL, c’est la pierre angulaire du modèle de la république sociale et donc un moteur de l’action.
  • La Démocratie : le pouvoir du peuple, au peuple et par le peuple est un principe central pour l’UFAL, tant dans ses actions pour instaurer une société plus démocratique, à l’échelle du pays et de l’Europe, que comme principe de fonctionnement interne avec la place donnée au débat démocratique dans ses instances.
  • La Solidarité, comme rempart aux inégalités et aux replis communautaires. Cette solidarité permettant à toutes les couches sociales de vivre dans la dignité ne relève pas de la charité mais est prise à bras le corps par l’État social et le système de protection sociale.
  • Les Services publics et le système de protection sociale constituent l’outil indispensable au respect de ce principe. L’accès pour tous sans exception à l’enseignement, à une eau de qualité, à la prévention et aux soins médicaux, à la garde d’enfants de son choix, au logement, etc. sont des droits opposables. L’UFAL combat le processus de privatisation et de marchandisation croissante de tous ces secteurs qui ne conduit qu’au repli communautaire, au délitement social, à la croissance de la pauvreté et à l’aggravation des inégalités sociales.
  • La Sûreté comme le droit imprescriptible, pour tous les citoyens et leurs familles, stipulé à l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, et non pas dans le sens de politique sécuritaire.
  • La souveraineté populaire comme point de passage obligé de toute décision importante concernant les citoyens et leurs familles
  • Le développement durable comme moyen de développement humain respectueux de l’environnement, de solidarité entre les peuples et avec les générations futures, et non comme opposition au progrès de l’humanité.

7. Comment l’UFAL concrétise-t-elle tout cela ?

L’UFAL est un mouvement qui agit :

  • par des actions concrètes de solidarité et d’éducation en favorisant l’entraide et la réciprocité entre ses membres.
  • par la création de services dégagés des rapports marchands
  • en tant que mouvement d’éducation populaire en produisant des propositions alternatives et en les discutant à la base par l’organisation de réunions publiques.
  • en direction des responsables politiques, de la presse : par l’information et les prises de position publiques, les lettres ouvertes, l’organisation de débats publics…
  • à l’intérieur des mouvements sociaux, par la participation aux manifestations et à divers collectifs d’associations,

8. Comment l’UFAL est-elle organisée ?

  • L’UFAL compte environ 150 associations, implantées au niveau local, départemental et régional, réparties sur tout le territoire, fédérées en une association nationale (statuts).
  • Chaque association possède la personnalité morale, avec des statuts types et l’agrément de l’UFAL nationale, et développe ses propres actions de façon autonome.
  • Une fois l’an en Assemblée générale, les délégués des UFAL départementales se dotent d’un Conseil d’administration national, d’un Bureau national et d’un président national (organigramme).
  • Les grandes orientations sont décidées collectivement et démocratiquement lors des instances de l’association, que ce soit au niveau local, départemental, régional ou national, notamment par la discussion et l’adoption d’un rapport d’orientation à chaque échelon.

9. Quels sont ses partenaires associatifs ?

  • L’UFAL est membre du CNAJEP (Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire).
  • Au niveau européen, l’UFAL agit au sein de la Fédération Humaniste Européenne (FHE) pour une construction européenne progressiste et laïque ainsi que dans l’association GO Laïcité pour organiser un mouvement de jeunes et dans la Fédération Européenne des Maisons de la Laïcité (FEML).
  • L’UFAL est membre du Collectif laïque réunissant 21 associations de promotion et de défense de la laïcité.
  • L’UFAL est membre fondateur d’ATTAC pour changer le monde par le savoir des citoyens.
  • L’UFAL est fondatrice du Collectif deux Peuples, Deux Etats afin œuvrer à la paix au Proche-Orient
  • L’UFAL est cofondateur de COOP-ERE coopérative laïque européenne

10. Qu’est ce que n’est pas l’UFAL ?

  • L’UFAL est anticléricale (elle s’oppose au fait qu’un groupe puisse imposer son dogme au reste de la société), mais elle n’est pas antireligieuse : elle protège toutes les libertés religieuses, toutes les croyances, à condition qu’elles restent dans la sphère privée.
  • L’UFAL n’est pas un parti politique ou l’outil d’un parti, d’un syndicat ou d’une autre association. L’UFAL est rigoureusement indépendante dans les idées qu’elle défend et les actions qu’elle mène. L’UFAL ne présentera et ne soutiendra aucun candidat aux élections politiques. Par contre, chaque adhérent à titre individuel est libre de ses choix mais sans impliquer le sigle de l’UFAL.

11. Comment garantir cette indépendance ?

  • En se positionnant avant tout au niveau des idées qu’elle défend ou combat, et non pour ou contre des partis ou d’autres organisations.
  • Par l’autonomie financière.
  • En restant lié au peuple, à ses citoyens et à leurs familles.
  • En ayant à sa tête des militants 100 % bénévoles dont l’action est totalement gratuite.

12. Comment l’UFAL finance-t-elle ses actions ?

  • Grâce aux adhésions et aux dons de ses adhérents
  • Grâce au fonds spécial (voté par le Parlement) de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) en fonction de son nombre d’adhérents.
  • L’UFAL comme toute association d’éducation populaire peut mener des actions spécifiques qui peuvent être financées par les collectivités territoriales, institutions étatiques ou européennes.

13. Dans quelles institutions siège-t-elle ?

  • L’UFAL siège à l’UNAF.
  • L’UFAL siège au Haut Conseil de la Famille institué en 2009.
  • Au niveau local, dans les UDAF (Unions départementales des associations familiales) et dans les instances où celle-ci est représentée (comme les Conseils d’Administration des Hôpitaux, d’offices HLM ou des Caisses d’Allocations familiales ou des CPAM).
  • Dans les Commissions des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQ) des hôpitaux et autre service de soins

14. Où l’UFAL est-elle implantée ?

  • Dans tous les départements français.

15. Comment l’UFAL agit-elle au niveau local ?

Les UFAL ont vocation à intervenir dans tous les domaines où l’intérêt des citoyens et de leurs familles est concerné : travail, logement, environnement, éducation, protection sociale, services publics…

  • par la tenue de permanences sociales et de consommation ainsi que de conseils juridiques gratuits ;
  • par l’aide familiale aux leçons et à la promotion de la lecture et l’animation d’activités de loisirs éducatifs, etc.
  • par l’organisation de manifestations autour des thèmes qui lui sont chers.
  • par des actions de solidarité et d’aide pour l’accès aux soins ou pour l’écologie

16. De quelle manière puis-je participer à l’action de l’UFAL ?

  • En prenant part aux débats publics que nous organisons et qui sont bien souvent un lieu d’élaboration de notre pensée critique.
  • En diffusant nos idées et notre combat autour de vous, à vos amis et voisins et aux personnes dont vous pensez qu’elles pourraient être intéressées de notre action.
  • En participant aux actions menées par l’UFAL de votre localité comme bénévole, selon vos centres d’intérêt ou votre profession.
  • En endossant des responsabilités au sein de l’association, que ce soit pour développer les actions de l’UFAL mais aussi pour nous aider dans le travail administratif ou financier.
  • En prenant part à la préparation de manifestations que nous organisons, car c’est souvent le temps et la « main d’œuvre » qui nous sont les plus précieux.
  • En participant à la conception de nos médias par l’envoi d’articles ou de comptes-rendus des manifestations
  • En faisant partager aux autres membres vos réflexions, vos connaissances et vos envies.

17. Comment participer aux débats des commissions au sein de l’UFAL ?

Destinées à parfaire notre efficacité, les commissions thématiques sont de grandes branches autour desquelles s’organisent la réflexion et l’action.

  • On compte aujourd’hui 6 commissions : Féminisme et Laïcité, Santé – Protection sociale, Services Publics, Ecole, Développement durable et Éducation populaire
  • Ils sont tous dotés d’une liste de discussion électronique sur laquelle les débats et les grands rendez-vous militants trouvent leur place.
  • Ils sont animés par un responsable qui coordonne les actions et anime un blog
  • Ils nécessitent la participation sur le terrain de correspondants qui font le lien entre l’actualité du secteur dans leur région, les médias et interlocuteurs locaux et la commission thématique.

18. Quels liens ont ces commissions avec la laïcité ?

  • Le principe laïque ne s’applique pas uniquement au domaine idéologique et religieux. Il s’inscrit dans la stricte séparation de la sphère privée et de la sphère publique dans tous les domaines : au nom de la laïcité, nous sommes hostiles aux signes religieux visibles à l’école, mais aussi aux lits privés dans les hôpitaux publics.
  • La privatisation croissante des services relevant de la solidarité nationale comme l’eau, la santé, nous incite à revendiquer l’application du principe laïque dans ces domaines.

19. Comment s’informer davantage sur l’UFAL ?

  • En entrant en contact avec l’UFAL la plus proche de chez vous : voir la carte.
  • En visitant le site www.ufal.org.
  • En vous abonnant à notre lettre électronique hebdomadaire ci-dessous.

 

20. Pourquoi et comment adhérer ? Qu’est-ce que cela va m’apporter ?

  • Votre adhésion sera un véritable soutien dans notre action pour une société plus solidaire, plus républicaine et plus démocratique, car vous joindrez votre voix à celles des milliers de familles adhérentes que nous regroupons.
  • Vous contribuez à donner aux laïques et républicains une voix encore plus forte dans l’institution familiale UNAF mais aussi dans le mouvement social
  • Plus encore, venez militer à nos côtés pour agir concrètement pour des principes auxquels vous croyez.
  • Pour adhérer : cliquez ici.
  • La cotisation annuelle est de 15 € + 8 € pour l’abonnement au trimestriel UFAL INFO.