À lire : « Sophia Aram : « Le blasphème, c’est sacré ! » »

0

Lire cet article
sur son site d’origine

Clivante mais jamais méchante, la chroniqueuse de France Inter pratique la liberté d’expression comme un sport quotidien. Montée des extrêmes, attentat à « Charlie Hebdo », parisianisme bobo… Elle porte un regard cru mais pas désabusé sur la France de l’après-11 janvier et nous rappelle que l’irrévérence et l’intelligence sont des besoins vitaux dans une démocratie. Entretien.

« Le fond de l’air effraie », de Sophia Aram, Palais des Glaces,
Paris Xe. Jusqu’au 2 janvier 2016.

Cet article nous a intéressés, on vous en propose la lecture (1)Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif.

Note(s)   [ + ]

1. Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif
Partager.

Comments are closed.