À lire : « Nanomatériaux : un effet fibrosant sur le poumon »

0
Dans une étude sur des souris exposées de façon répétée à des doses de nanoparticules rencontrées en milieu professionnel, lrsquo;Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) met en évidence la survenue de fibroses pulmonaires.

Lire la suite de cet article sur son site d’origine

Cet article nous a intéressés, on vous en propose la lecture (1)Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif.

Note(s)   [ + ]

1. Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif
Partager.

Comments are closed.