À lire : « Les mutuelles d’Alternative Mutualiste s’indignent contre les attaques gouvernementales visant la destruction des acquis sociaux des citoyens »

0

UNAM

APPEL À LA RÉSISTANCE

Il est prouvé que la précarité, l’incertitude, la menace du licenciement liée à des projets de restructuration de l’entreprise ou à l’instabilité du travail rend le travailleur plus vulnérable aux risques sociaux. Cela provoque des troubles se traduisant par du stress, un mal être et une souffrance pouvant parfois conduire jusqu’au suicide. Outre cette souffrance, ce phénomène a un coût non seulement pour les victimes, mais aussi pour la Sécurité sociale.

Affaiblir les droits des salariés en attaquant le code du travail, comme souhaite le faire le gouvernement va être lourd de conséquences sur la santé des travailleurs.

Lire la suite de cet article sur son site d’origine

Cet article nous a intéressés, on vous en propose la lecture (1)Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif.

Note(s)   [ + ]

1. Le contenu de cet article n’engage pas l’UFAL et est proposé à titre informatif
Partager.

Comments are closed.