Pénurie de logements : l’immobilier d’entreprise mis en accusation

0

Selon une étude d’immoGroup, depuis plus de dix ans, l’immobilier d’entreprise, beaucoup plus rentable pour les investisseurs, a pris peu à peu le pas sur la construction de logements et plus particulièrement en Région parisienne et dans les grandes métropoles.
Ainsi en Ile-de-France, entre 1999 et 2009, les surfaces de bureaux, locaux et entrepôts mis en chantier ont augmenté de 3,1% par an alors qu’elles ont reculé de 2,7% par an pour les logements. Le déficit de construction de logements est de 15 000 unités par an, soit depuis 2001, 150 000 logements manquants sur la Région Parisienne. Et les derniers chiffres 2010 le confirment, il y a eu un peu plus de 50 000 constructions en Région Parisienne contre 56 000 en région Rhône-Alpes, alors qu’il y a 1,72 fois plus d’habitants.
Cette politique se reflète concrètement pour chaque habitant de l’Ile-de-France cherchant à se loger : les logements augmentent près de 20% de plus en 2010 sur Paris tandis que les prix de l’immobilier de l’entreprise s’effondrent (entre 2008 et 2010 de -30 à -50% selon les actifs). Ce constat met à mal l’idée selon laquelle le foncier serait une ressource manquante pour le logement selon Jean-Michel Ciuch auteur du rapport.

Partager.

Comments are closed.