Stade Brestois

0

C’est à se demander si le Stade Brestois s’arrêtera un jour. Une nouvelle fois solides et bien en place, les Bretons ont confirmé leur bon résultat du week-end dernier à Bordeaux (2-0) et se sont offert le scalp de Saint-Etienne (2-0), samedi soir au Stade Francis-le-Blé. Un succès obtenu en seconde période grâce à des buts de Mario Licka, de la tête (77e), et Romain Poyet (84e), d’une superbe frappe enroulée des vingt mètres, venant se loger dans la lucarne de Jérémie Janot. Un succès qui permet surtout aux Bretons de prendre provisoirement la tête de la Ligue 1, en attendant Marseilles – Rennes (reprogrammé dimanche). Impensable en août dernier.

Elana sauvé par son poteau

La recette d’Alex Dupont est imbattable depuis la troisième journée. Même si Brest a frôlé le pire en fin de premier acte, sur une frappe d’Albin Ebondo repoussée par le poteau de Steeve Elana (41e), l’inviolabilité de sa cage tient toujours. Jusqu’à cette tentative de l’ancien Toulousain, les supporters ayant bravé le vent et la pluie battante n’avaient pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. En deuxième mi-temps, le réalisme brestois a parlé et les Bretons ont signé une victoire logique et méritée.

Courageux tout au long du match comme à leur habitude, les hommes du président Michel Guyot peuvent savourer ce qui leur arrive et se sont offert un tour d’honneur interminable après le coup de sifflet final. Les Verts qui ne gagnent plus depuis la 7e journée n’ont jamais été en mesure de bousculer le bloc finistérien. Ils sont désormais 4e au classement.

Partager.

Comments are closed.