République contre barbarie : l’UFAL pleure les morts de Charlie-Hebdo.

2

10929011_1534072413508769_8789298813079287653_nLorsque la rédaction de Charlie-Hebdo avait fait l’objet de menaces pour avoir publié des caricatures de Mahomet, l’Ufal avait tenu à lui apporter tout son soutien et à rappeler que, dans une République laïque, le “blasphème” ne saurait constituer un délit.

Nous atteignons aujourd’hui le summum de l’horreur : des personnes ont été assassinées pour avoir fait usage d’un droit constitutionnel, le droit à la liberté d’expression. Comme tous les républicains, les adhérents de l’Ufal sont à la fois sidérés et meutris par ce crime lâche et sanglant. Ils sont aux côtés des familles des victimes, dont ils partagent la douleur.

Cet attentat doit mettre chacun face à ses responsabilités : tous les citoyens doivent défendre sans ambiguité, sans arrière-pensée, sans tergiversation, les principes qui sont au fondement de la République laïque, et condamner sans appel la barbarie, tout en se gardant des amalgames.

En ce jour où la nation est atteinte dans ses principes les plus fondamentaux, l’Ufal appelle à l’union de tous les républicains autour de la défense des libertés et de la laïcité et invite tous les citoyens à participer aux manifestations en soutien à Charlie-Hebdo.

Partager.

2 commentaires

  1. C’est un paradoxe absolu de la part d’extrémistes de vouloir faire de leurs victimes des martyrs, comme eux ont envie de mourir. Je ne suis pas dessinateur, mais je suggère à ceux qui savent dessiner de faire une satyre sur le sujet

  2. Pingback: Rester Charlie | Ufal.org