L’UFAL appelle à la solidarité avec les laïques québécois

0

laicite-maintenantEn octobre prochain, la Cour suprême du Canada se penchera sur la requête du Mouvement laïque québécois visant à faire respecter la laïcité des institutions publiques en proscrivant les récitations de prières dans les assemblées municipales.

Rappelons que le Tribunal des droits de la personne a, à deux reprises, donné raison à des citoyens des villes de Laval et de Saguenay qui ont porté plainte contre les récitations de prière lors de leurs assemblées municipales. À Saguenay, le maire a porté la cause devant la Cour d’appel qui a renversé les deux précédents jugements en faisant preuve d’une incompréhension totale du principe de la laïcité.

Si le jugement de la Cour d’appel devait prévaloir, cela représenterait un dur coup pour la laïcité et la défense de la liberté de conscience.

Non seulement les prières y seraient autorisées, mais le principe même de la séparation des religions et de l’État serait, en définitive, anéanti. Cette cause dépasse donc largement la seule récitation de prière à Saguenay. C’est pourquoi le MLQ ne pouvait accepter un tel jugement et a porté la cause devant la Cour suprême du Canada dont le jugement aura des retombées sur l’ensemble du Canada.

Une telle opération engendre des frais d’au moins 100 000 $ (environ 70 000 €). Le MLQ ne dispose d’aucune subvention et ne peut mener ses actions que grâce au soutien financier de chaque défenseur de la laïcité. L’Union des Familles Laïques (UFAL) attachée à la convergence internationaliste des combats laïques fait donc appel à la solidarité afin de permettre aux laïques québécois de mener ce nécessaire combat.

Vous pouvez contribuer par PayPal sur le site du MLQ.

Partager.

Comments are closed.