L’Observatoire (gouvernemental) de la laïcité aurait-il pris un coup de chaud ?

7

La canicule de juillet n’a pas réussi à l’ODL (Observatoire de la Laïcité), qui s’est laissé aller à deux reprises contre des associations laïques.

observatoire-laicite2Réagissant le 22 juillet au rapport du Collectif Laïque, signé notamment par l’UFAL, Jean-Louis Bianco reproche aux associations leur « virulence », et n’hésite pas à qualifier « d’erronées » et « mensongères » les positions du « collectif » (entre guillemets !) (1)voir la lettre de l’Observatoire de la laïcité à l’UFAL. Les 24 signataires, qui avaient bien pris soin de se mettre tous d’accord sur un texte courtois et argumenté, ne sont pas revenus de cette… virulence.

Le président de l’ODL dit notamment relever dans le rapport du Collectif « de nombreuses erreurs majeures » (qu’il ne précise pas) « dans l’interprétation de la jurisprudence » des Hautes Juridictions françaises. Parole d’orfèvre, de la part de qui avait interprété si « poétiquement » une étude du Conseil d’Etat, pourtant très claire, sur les parents accompagnateurs de sorties scolaires

Déjà la veille, le 21 juillet, M. Bianco avait signé une lettre à « l’Observatoire de la laïcité du Val-d’Oise », association laïque régulièrement déclarée, pour lui demander… de changer de nom, au motif que cela entraînerait une confusion avec l’Observatoire gouvernemental ! Refus de l’association, non sans quelque « virulence », là encore…

Les responsables de l’Observatoire (gouvernemental) de la Laïcité ont visiblement du mal à tolérer que beaucoup d’associations laïques contestent leurs positions, qui masquent systématiquement les problèmes, ou justifient des « accommodements raisonnables » des pouvoirs publics avec les cultes. Osons le dire : en matière de laïcité, l’ODL n’est pas la loi et les prophètes. Il lui faut accepter le débat républicain.

Note(s)   [ + ]

Partager.

7 commentaires

  1. Morel-Chevillet on

    Aperçu sur l’écran de France2 une journaliste de cette même chaîne vêtue selon les canons de la théocratie d’où elle s’ exprimait, le vendredi 7 août. Son intervention était relative à la libération de l’otage française.
    Nous avons donc vu sur les écrans français, une ressortissante française commenter l’actualité porteuse de signes religieux ostentatoire.
    Qu’en pense l’observatoire (gouvernemental) de la laïcité ? Ou, comment faire la pédagogie de la laïcité sans contorsion ?

  2. Mon très Charles. Le ton de la lettre de JLB est effectivement inadmissible. Continuez votre combat… même si parfois il est d’un « laïcisme » qui n’est pas le mien. La liberté d’expression comme – et – la liberté de conscience ne sont-elles pas des droits fondamentaux ? En amitié,
    Marc Horwitz

  3. MAIS COMMENT JEAN LOUIS BIANCO PEUT IL ENCORE ETRE PRESIDENT DE L’OBSERVATOIRE DE LA LAICITE ? LUI QUI ,AU SEIN DU PARTI SOCIALISTE, RECLAME LE DEVELOPPEMENT DE L’EN SEIGNEMENT CONFESSIONNEL EN FRANCE !

  4. Raoul Marc JENNAR on

    Que peut-on attendre d’un Observatoire de la Laïcité dirigé par un catholique, homme de pouvoir de surcroît ?

  5. Roland Raivard on

    Pouvez vous me communiquer le rapport de l’UFAL et la réponse de Bianco le 22 juillet. Merci à l’avance
    Roland Raivard, président section LDH du Kremlin- Bicêtre

    • Nicolas Gavrilenko on

      Tous les liens pour accéder aux documents sont dans l’article, mais nous allons vous les envoyer par courriel.