Lettre de l’UFAL 33 à M. Juppé, Maire de Bordeaux

0

Monsieur Alain JUPPE, Maire de Bordeaux
Hôtel de ville
Place Pey-Berland
33077 Bordeaux Cedex

Cestas, le 10 mai 2010

Monsieur le Maire,
L’Union des Familles Laïques de Gironde a été alertée sur les faits suivants :
Une femme agent municipal qui assure la sécurisation de l’accès à l’école maternelle Jean Cocteau située 47 rue de l’École Normale 33200 Bordeaux, fonction facilement identifiable par le port d’un gilet jaune, a été vue portant un foulard islamique pendant son service au cours la première quinzaine d’avril.
L’Union des Familles Laïques de Gironde a comme objet la défense de la laïcité. Ses statuts stipulent notamment en objet les actions suivantes :

  • 3.3.3 d’agir plus généralement avec tous les partenaires constitutifs de la vie sociale, en vue de garantir les droits sociaux et moraux des familles et de l’enfant, dans le respect de la laïcité, de l’État et de la société
  • 3.4.4. défendre et représenter les usagers des établissements d’enseignement, d’éducation, d’apprentissage, de formation, d’accueil et de garde, d’orientation et de perfectionnement, qu’il s’agisse des enfants, des adolescents, des jeunes ou des adultes – en la personne des parents ou responsables concernés – plus particulièrement auprès des établissements publics ;

La Circulaire no 2004-084 du 18 mai 2004 relative à la mise en oeuvre de la loi n° 2004-228 du 15 mars 2004 encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics (NOR : MENG0401138C) rappelle que « Les agents contribuant au service public de l’éducation, quels que soient leur fonction et leur statut, sont soumis à un strict devoir de neutralité qui leur interdit le port de tout signe d’appartenance religieuse, même discret ».
Nous considérons donc qu’il s’agit d’une violation flagrante du principe de neutralité auquel est astreint tout agent public dans l’exercice de ses fonctions, a fortiori dans le cadre du service public d’éducation.
Nous vous demandons donc, Monsieur le Maire, de prendre toute mesure nécessaire pour faire respecter le devoir de neutralité de vos agents et vous remercions de nous tenir informé des suite que vous donnerez à cette affaire.

Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l’expression de mes salutations laïques les plus sincères

Christian GAUDRAY,
président de l’Union des FAmilles Laïques de Gironde

Copie à Monsieur le Recteur de l’Académie de Bordeaux

Partager.

Comments are closed.