Le Collectif Laïque soutient “Lettre ouverte aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes”

1

Le Collectif Laïque s’est indigné de la censure du spectacle tiré du livre posthume de Charb, rédacteur en chef de Charlie-Hebdo assassiné le 7 janvier 2015 : « Lettre ouverte aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes ».

L’UFAL de Lille soutient la pièce et organise une représentation le 19 mai 2017 à Lille (billetterie).

Le président de l’Université de Lille-II avait en effet déprogrammé cette représentation, cédant à la pression d’officines islamistes, soutenues initialement par des associations se réclamant des droits de l’Homme.

Le Collectif Laïque se félicite donc que la mobilisation des laïques et des républicains ait fait échec aux censeurs et à leurs commanditaires. Le spectacle a ainsi pu être présenté dans les Hauts-de-France dans une salle mise à disposition par le président de région. Il sera reprogrammé au festival d’Avignon et d’autres représentations sont prévues dans les mois à venir.

Le Collectif continuera à soutenir partout la liberté d’expression et à s’opposer aux intimidations des anti-laïques, quels qu’ils soient.

Signataires
Grand Orient de France, Fédération française du Droit Humain, Egalité Laïcité Europe (EGALE), Comité Laïcité République, Laïcité-Liberté, Fédération Nationale des Délégués Départementaux de l’Education Nationale (D.D.E.N), Association des libres penseurs de France (ADLPF), Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise – Forces Laïques, Libres Mariannes, Chevalier de la Barre, Ligue du Droit International des Femmes (L.D.I.F.), Observatoire de la Laïcité de Provence (OLPA), Regards de Femmes, Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis, Femmes Contre les Intégrismes (FCI), Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme (L.I.C.R.A.), Union des Familles Laïques (U.F.A.L), Grande Loge Mixte de France, Comités 1905 Auvergne-Rhône Alpes, Grande Loge Mixte Universelle, Mouvement Europe et Laïcité – C.A.E.D.E.L.

Nos publications sur ce sujet :
L’UFAL soutient la pièce de théâtre mettant en scène le texte de Charb
Pour qu’un homme assassiné pour sa liberté d’expression ne meure pas une deuxième fois

Partager.

Un commentaire