Laïcité et Esprit Républicain

0

Il convient tout d’abord de définir les mots utilisés :
•    Un esprit républicain procède d’une volonté de combattre pour la réalisation des huit principes républicains du 21ème siècle : liberté, égalité, fraternité, laïcité, solidarité démocratie, sûreté, développement durable

•    La laïcité est une attitude philosophique et pratique qui rejette le dogmatisme comme fondement des lois et des décisions publiques ou dit autrement, la laïcité procède de la séparation de la sphère publique et de la sphère privée tant dans les domaines religieux et idéologique que dans le domaine institutionnel ou de celui de l’économie.

De ce point de vue, la laïcité est anticléricale (contre les cléricalismes financiers, ethniques ou religieux) mais pas anti-religieux. Prenons des exemples :
– au non de la laïcité, il est légitime de s’opposer aux lits privés dans les hôpitaux publics ;
– comme de s’opposer au nouveau code de la mutualité voté en avril 2001 instituant une logique de marché dans une concurrence entre les mutuelles et les grands groupes d’assurances privées ce qui conduira inéluctablement à une logique généralisée du marché et à la sélection des risques et des revenus.
L’esprit républicain se doit donc de rechercher le système idoine pour obtenir que les huit principes républicains du 21ème siècle énoncés plus haut soit tous appliquées. Pour ce faire, nous n’avons pas trouvé mieux que l’autonomie des trois pole du système ternaire républicain :
* l’Etat
* le corps politique des citoyens (sphère publique, lieu d’expression de la citoyenneté)
* la société civile (lieu d’expression des sphères privées individuelles et collectives)
Pour cela, le combat permanent pour maintenir l’autonomie de la sphère publique citoyenne face aux dérives césaristes (suprématie de l’Etat) et aux dérives communautaristes et inégalitaires (suprématie de la société civile et donc des sphères privées) demande la liaison du combat social (pour permettre la réalisation des conditions sociales de la citoyenneté) et du combat laïque qui seul peut permettre l’autonomie de la sphère publique citoyenne.
Dans ce cadre, il convient de donner à chaque mot toute l’acception qui est le sien et pour cela l faut combatte la confusion des mots entretenus par des médias aux services d’intérêts anti-républicains.
Par exemple, parler de laïcité ouverte ou plurielle est aussi nauséabond que de parler de démocratie populaire ou de république islamique. Comme toujours les adversaires du contenu d’un concept ajoutent un adjectif pour dénaturer le concept lui-même si ce n’est pas lui faire dire le contraire de son acception historique.
Garder un esprit républicain c’est se battre pour produire à partir de tout être humain, un citoyen instruit capable d’une liberté critique, d’une liberté de conscience et de prendre place dans le système économique, politique et social grâce à des conditions sociales réalisées. Garder un esprit républicain, c’est faire en sorte q’aucun citoyen ne soit exclu d’un emploi de la délibération citoyenne, des besoins sociaux (accès aux soins, informations, loisirs, etc.).
Comme nous le voyons, l’esprit républicain est indissociable de la liaison avec les combats laïque et social.

Partager.

Comments are closed.