Élections européennes : l’UFAL interpellera les candidats sur la défense de l’État de droit et de la laïcité en Europe

0

memorandum_fhe_avril_2014L’UFAL est membre de la Fédération Humaniste Européenne (FHE) qui regroupe plus de 50 organisations humanistes en Europe. Les prochaines élections européennes auront lieu le 25 mai 2014 en France, à l’exception de certains départements et collectivités d’outre-mer. Du 22 au 25 mai, 500 millions d’Européens des 28 États membres sont appelés à choisir les 751 représentants qui siègeront au Parlement européen pour les cinq prochaines années (74 pour la France).

Ces élections européennes de mai 2014 seront cruciales pour les laïques en Europe. La montée des populismes d’extrême droite, la persistance de conservatismes sociaux dans plusieurs États Membres de l’UE et la radicalisation du lobbying religieux au niveau européen sont autant de défis aux valeurs progressistes que nous défendons.

Dans la perspective des prochaines élections européennes, l’UFAL diffuse en France le mémorandum de la FHE intitulé « Défendre l’Etat de droit et la Laïcité en Europe » qui pose des revendications pour le bénéfice de tous les citoyens.
Les futurs députés européens devront, entre autres, s’engager à faire respecter par l’Union européenne le principe de la séparation des Églises et de l’État, les acquis des droits de l’Homme : égalité des sexes, droits des personnes, liberté de conscience et d’expression, droits des femmes, promotion de la recherche libre, accès à l’éducation pour tous, etc.

Il est aussi demandé de garantir les droits économiques et sociaux notamment dans les États membres durement affectés par les mesures d’austérité imposées par les institutions européennes et internationales, d’assurer le maintien ou la création de services publics de qualité, etc.
De même, il est nécessaire de contrer les tentatives de certaines organisations religieuses qui entravent le développement de la recherche européenne au nom de prescrits dogmatiques.
Le manifeste conclut sur la revendication qu’une attention particulière soit portée à la décriminalisation du blasphème et à la défense de la liberté d’expression vis-à-vis des convictions religieuses et philosophiques.

L’UFAL sera particulièrement vigilante sur le positionnement des candidats sur les revendications laïques composant le mémorandum de la FHE. Pour cela, elle écrira aux têtes de listes de l’arc républicain et publiera sur son site internet leurs réponses.
La laïcité, les droits économiques et sociaux des citoyens et des familles doivent devenir non seulement une priorité mais bien un pilier pour la France et l’Europe

Partager.

Comments are closed.