À Béziers : Robert Ménard fou de la messe ?

0

Affiches Féria BéziersLe nouveau maire apparenté Front National de Béziers, Robert Ménard, invite « le peuple biterrois » à ouvrir la Féria 2014 par la « messe aux arènes du 13 août ». Le tout pour « redonner du sens » (sic) à cette fête, qu’il veut désormais « plus familiale, plus traditionnelle. En un mot, plus biterroise. » car « Béziers, ce n’est pas Ibiza » — temple, sans doute, selon l’édile, de la dépravation des nantis cosmopolites ?

Famille, tradition, patrimoine local, France chrétienne : voilà les « valeurs » qui tiennent lieu de politique culturelle à l’extrême-droite de papa (comme l’œuf repeint en bleu par le maire d’Hayange). Maréchal, nous revoilà ?

Les opposants à la corrida apprendront ainsi qu’ils ne font pas partie du « peuple biterrois ». Mieux encore, « que l’on croit (sic !) (1)Ainsi écrit le maire… Où va-t-on si même l’extrême-droite « nationale » ne respecte plus la langue française ? ou pas », commencer par une messe, ça permet d’écarter en douce tous les non-chrétiens, allogènes, voire basanés — soit pas mal de monde dans le Midi. La sélection ethnico-religieuse par la messe, c’est plus discret que « la soupe au cochon » jadis offerte à Strasbourg par « les identitaires » aux seuls « bons » SDF — « les nôtres ».

Que l’on soit laïque ou pas, ce détournement du culte catholique comme marqueur ethnique et idéologique de l’extrême-droite est spécialement détestable : les responsables religieux concernés s’honoreraient en le dénonçant. À moins qu’ils n’attendent eux aussi de la « divine surprise » d’une municipalité FN un regain de ferveur catho grâce à la mobilisation des traditionalistes et des « nouveaux fous de Dieu » (2)Civitas et les nouveaux fous de dieu, ouvrage très recommandable de Luc Chatel (pas le ministre !), un journaliste catho qui dénonce l’extrême-droite catho. Editions Temps présent, 2014., comme on l’a vu contre le « mariage pour tous » ?

À vous couper toute envie de Béziers !

Note(s)   [ + ]

1. Ainsi écrit le maire… Où va-t-on si même l’extrême-droite « nationale » ne respecte plus la langue française ?
2. Civitas et les nouveaux fous de dieu, ouvrage très recommandable de Luc Chatel (pas le ministre !), un journaliste catho qui dénonce l’extrême-droite catho. Editions Temps présent, 2014.
Partager.

Comments are closed.