L’école républicaine mise à l’honneur du dernier banquet républicain de l’UFAL 21, à Thorey-sur-Ouche

0

Le samedi 22 septembre dernier, l’UFAL 21 a organisé son traditionnel banquet républicain à Thorey sur Ouche autour de l’école républicaine. Au programme : interventions, échanges et débats autour de savoureux mets.

Le banquet a réuni 26 convives, dont Jean Gazeau, Maire de Thorey sur Ouche avec son épouse, Anne Marie Terrand, Maire de Cussy la Colonne, Michel Canet, Président de l’UFAL Nationale, Charles Danière, Président UFAL de Dijon, Jean Flour, Président UFAL de Beaune et de Côte d’Or (21). Le repas a été préparé par Jean Pierre Guyot membre de l’UFAL 21, les vins sont apportés par chaque invité. La parole a été donnée aux intervenants à chaque changement de plat.
Ouverture du banquet par Jean Flour rappelant la continuité de l’action de l’UFAL 21 engagée par Jacques Delemontez avec l’ouverture de ce troisième Banquet. La parole
est donnée au Maire de Thorey sur Ouche qui se réjouit de nous accueillir une nouvelle fois dans sa commune (la salle nous est prêtée à titre gracieux) et rappelle l’importance de notre engagement pour la défense de la laïcité. Il souhaite que notre débat soit fructueux.

– L’apéritif : Crémant avec gougères. Michel Canet rappelle des divergences lors de la dernière AG de l’UFAL et affirme les nouvelles directions prises par le Bureau
axées sur l’aide aux UFAL départementales et locales pour organiser des événements et diffuser les idées de l’UFAL en toute indépendance. Il nous demande de regarder ce qui pourrait être fait pour la semaine de la Laïcité du 3 au 9 décembre prochain et pour exemple il nous site le débat « Laïcité et Religions » à Auxerre du 3 octobre. Il nous a rappelé l’importance de trouver de nouveaux adhérents afin de peser dans le débat national, diffuser nos idées, mais aussi avoir plus de subventions pour nos besoins de diffusion.

Entrée : Jambon persillé. Damien Pernet est intervenu sur l’École de la République : qu’est-ce que l’École républicaine du point de vue du droit ? Quel rôle (son but : élever l’Homme, éduquer le Citoyen) ? Quels sont les problèmes actuels ? L’ascenseur social est-il en panne ? Quel est son avenir ?

Le débat a permis une dizaine d’interventions sur les notions d’éducation et/ou d’enseignement, d’autorité, au travers de l’évolution de l’école en fonction du vécu de chacun donc à des périodes différentes allant des années 40 à aujourd’hui, sur la place de l’enseignement professionnel, sur la relation formation/emploi/citoyen.

Coq au vin. Annie Munier-Petit a évoqué la situation de l’école aujourd’hui et différentes propositions concrètes.

Assiette de fromages bourguignons. François Petiot a abordé le sujet de la morale laïque enseignée à l’école, avec un débat sur ce qu’est la morale et son contenu, et par conséquence la question « Existe-t-il une morale laïque enseignable à l’école ? ». Quant à Paulette Alexandre, elle est intervenue au travers d’un billet d’humeur sur l’action de l’UFAL 21.

Dessert : Tutti Frutti. Jean Flour a clôturé le banquet par une synthèse de la journée et donne rendez pour l’année prochaine.

Café

Jean Flour,
Président de l’UFAL 21

 

Partager.

Comments are closed.