Les gestes nobles sont suffisamment rares pour être signalés

0

Des professeurs néo-titulaires (il s’agit de jeunes professeurs qui ont obtenu le concours il y a un an et qui, après leur année de formation, ont été titularisés) ont décidé de donner une partie de la prime dont le gouvernement les a gratifiés à des « caisses de soutien d’action unitaire de défense de l’école » ou à « des chefs d’établissements et des équipes pédagogiques nouvellement déshérités qui exprimeraient […] des demandes précises concernant des besoins matériels nécessaires à l’instruction des élèves ». L’UFAL a bénéficié de ce geste et tient à remercier chaleureusement ces jeunes professeurs.
Mais l’UFAL tient aussi à saluer leur courage. Conscients que cette prime n’est qu’une « mesurette » qui permet au gouvernement de masquer son entreprise de démolition de l’école républicaine, ces professeurs, qui ont formé le collectif « pour une école républicaine », ont fait le choix de la résistance. Ils dénoncent avec une grande lucidité cette stratégie cousue de fil blanc qui consiste, d’un côté, à faire preuve de libéralité envers les jeunes professeurs, tout en organisant, de l’autre, la pénurie de l’école publique. Ce geste charitable paraît en effet bien dérisoire quand le gouvernement refuse d’accéder aux revendications salariales de tout le corps enseignant, et ne fait rien pour empêcher la paupérisation des professeurs. Plutôt que de consentir à la charité, ces professeurs ont fait le choix de la solidarité.
La grandeur de ce geste contraste avec les petitesses d’une politique et rappelle le gouvernement à ses devoirs : veiller au renforcement de l’école publique qui est le « sanctuaire » de la République. A l’heure où le gouvernement favorise l’enseignement privé, défait tous les pans du dispositif de l’école républicaine, affaiblit l’institution scolaire, l’initiative de ce collectif mérite d’être diffusée le plus largement possible. Elle fait tout simplement honte au gouvernement.

Lien vers le blog « Pour une école républicaine »

Partager.

Comments are closed.