ÉCOLE : Quand la droite achève l’école républicaine

0

Une de UFAL Info n°47« À partir du moment où les citoyens approuvent, les yeux fermés, tous les discours et tous les actes d’un homme ou d’un groupe d’hommes, à partir du moment où l’électeur laisse rentrer le dogme dans la politique et se résigne à croire sans comprendre, la République n’existe plus que de nom. Comme la confiance est la santé des monarchies, ainsi la défiance est la santé des Républiques »

Cette remarque du philosophe Alain n’a rien perdu de sa pertinence : à l’heure où les gouvernements cherchent à persuader les peuples qu’il n’y a pas d’autre alternative que de s’en remettre aux nécessités de l’économie mondialisée, à l’heure où la politique ne fait plus que servir des marchés qui pensent, jugent et prescrivent à la place des hommes, la République exige plus que jamais des citoyens éclairés, capables de juger en faisant usage de leur raison.

La République a donc plus que jamais besoin de l’école. Mais l’école républicaine n’a jamais été aussi menacée qu’aujourd’hui, dans ses principes et dans son existence même.

Retrouver l’intégralité du dossier spécial Ecole “Quand la droite achève l’école républicaine” dans le dernier numéro d’UFAL Info !

Partager.

Comments are closed.