Non au harcèlement contre l’école !

0

L’école de la République subit actuellement des attaques multiples visant à tenter d’infléchir ses missions constitutionnelles au nom de « l’ordre moral ».

Ces attaques politiques proviennent de plusieurs organisations sectaires qui auparavant combattaient l’école laïque pour promouvoir un enseignement dit « libre » à caractère confessionnel conforme aux dogmes des églises.
Aujourd’hui, ces organisations comprennent que le Gouvernement organise de façon générale la vente soldée de tous les édifices républicains et entreprennent une conquête de l’École pour en changer sa nature.

Ainsi les Associations Familiales Catholiques (AFC), annexes militantes de l‘Église catholique, viennent d’obtenir la fin de la communication du numéro de la ligne téléphonique Azur qui offrait, dans l’école publique, une écoute aux jeunes se questionnant sur leur sexualité et prodiguait des conseils de santé sexuelle.

Pétition anti-planningDe même, des groupes sectaires de l’extrême droite chrétienne lancent une pétition visant à interdire les interventions du planning familial dans l’École. Sans doute ces mouvements veulent-ils revenir aux temps bénis où les femmes subissaient le devoir conjugal en priant pour ne pas se retrouver enceintes, puis risquaient leur vie ou leur fertilité future en confiant leur corps à des « faiseuses d’anges ».

Enfin, d’autres mouvements réactionnaires organisent encore des Journées de Retrait de l’Ecole afin d’influer sur le contenu des programmes.

Le harcèlement incessant des organisations rétrogrades contre l’École de la République doit cesser immédiatement !
L’UFAL ne se fait aucune illusion sur la volonté de ce Gouvernement de protéger l’École de la République et appelle donc les familles à résister aux organisations rétrogrades dont le but est la privatisation de l’École au service de leurs idéaux.

Partager.

Comments are closed.