Communiqué du Comité de Sauvegarde de l’Ecole Publique et Laïque 70

0

Le 22 avril 2008 s’est constitué à Lure, Haute-Saône, le Comité de Sauvegarde de l’Ecole Publique et Laïque 70. Il est composé de parents d’élèves, d’élèves et d’enseignants issus du département de la Haute-Saône, syndiqués et non-syndiqués réunis.

Nous sommes très inquiets, et révoltés par la politique menée par le gouvernement actuel, qui aboutit à transformer en véritables « zones blanches » notre région à dominante rurale, articulée autour de quelques villes petites et moyennes. En même temps que la suppression des services hospitaliers et des tribunaux de proximité, cette politique attaque très durement les services éducatifs, aggravant encore la situation de « désertification des services publics » que nous connaissons. Quelques chiffres éloquents :

  • Depuis 2003, 900 postes ont été supprimés dans les lycées et collèges de l’Académie. Pour la rentrée 2008-2009, 151 postes supplémentaires vont disparaître, 124 en lycées et 27 en collèges.
  • En Haute-Saône, les effectifs des collèges vont augmenter de 400 élèves mais il y aura 4 postes en moins !
  • D’ici 4 ans, ce sont plus de 1500 postes supplémentaires qui devraient être supprimés, soit 1 sur 5.

Cela s’accompagne de méthodes plus discrètes mais tout aussi destructrices du service éducatif : des filières BEP et les classes de 3ème Découverte Professionnelle sont supprimées, entraînant naturellement une baisse des heures d’enseignement. Des options jugées non « rentables » disparaissent, le latin, le grec, le théâtre, les arts plastiques, etc.
Quant au bac Pro qui passe de 4 à 3 années, outre qu’il défavorise les élèves les plus en difficultés puisqu’il leur enlève un an pour réussir le même examen qu’en 4 ans, il fait passer « à la trappe » ¼ des heures d’enseignement ! Collèges, lycées professionnels, lycées, et l’on peut ajouter écoles maternelles et primaires, le mécontentement enfle. Les élèves et les parents se mobilisent aussi. Nous avons décidé d’agir de façon unitaire et ponctuelle par des barrages filtrants La première de nos actions aura lieu le mercredi 30 avril à 18 heures, au rond point dit « d’Isoroy », à la sortie Nord de Lure, à partir de 18 heures. Cette action sera suivie d’autres, dans les principales villes de notre secteur, Vesoul, Luxeuil ou Lure.
Il ne s’agit pas de nuire à nos concitoyens mais de les alerter sur les menaces qui pèsent sur le service éducatif et sur les services publics dans leur ensemble Nous ne nous résignons pas à subir ces saignées multiples sans réagir. Pour le Comité,
Contact

Partager.

Comments are closed.