Haïti : tirer les leçons d’une catastrophe, pour les pays développés aussi

0

L’Union des Familles Laïques salue le travail acharné des sauveteurs, bénévoles ou professionnels, pour arracher à la mort et aux décombres tous celles et ceux qui peuvent l’être. Pour les centaines de milliers d’hommes, de femmes d’enfants, de familles restant sans abri et sans moyens, l’UFAL appelle à la poursuite de la solidarité jusqu’à ce que chacun retrouve un toit et des conditions d’existence dignes.
Mais l’UFAL appelle aussi à tirer les leçons du drame qui a frappé le peuple haïtien après les cyclones ravageurs des années précédentes, pour qu’ici ou ailleurs, les conséquences de telles catastrophes naturelles puissent être évitées, prévenues et que les populations puissent être préparées et protégées.

A aucun moment la conférence de Copenhague n’a donné sa juste place à la prévention des accidents naturels majeurs et à la protection des populations : tremblements de terre, inondations, tsunamis, cyclones, incendies, etc.

L’UFAL note en particulier que la population haïtienne a été rendue particulièrement vulnérable aux conséquences des cyclones et de tremblements de terre prévus par les scientifiques par :

  • le très bas niveau de vie d’une nation maintenue dans un lourd endettement,
  • la surpopulation urbaine suite à la destruction de l’agriculture vivrière et de l’industrie locale, comme suite à l’ouverture des frontières aux importations,
  • le démantèlement total des pouvoirs et services publics, scolaires et sanitaires
  • l’absence de règles de construction anti-sismiques respectées.

En France aussi, l’UFAL souhaite qu’à l’avenir, le légitime souci de préserver les ressources naturelles aille de pair avec le développement de la prévention des catastrophes et de la protection des familles contre les risques majeurs naturels et industriels.
Pour l’UFAL, l’expérience récente montre que l’initiative privée, les organisations caritatives, les ONG ou les moyens militaires ne peuvent pallier l’absence de puissants services publics de santé, d’instruction, de transport et de protection civile situés au plus près de la population.

Partager.

Comments are closed.