GDF-Suez : vérifier les coefficients multiplicateurs de l’entreprise !

0

Le groupe privatisé GDF Suez vient d’annoncer une augmentation de ses profits de plus de 3 % pour 2010. Avec 4,6 milliards d’euros de bénéfices, c’est la quatrième entreprise du CAC 40. Ses actionnaires privés peuvent se réjouir : la hausse constante des tarifs du gaz n’a pas été perdue pour tout le monde.

L’UFAL rappelle en effet que les familles payent leur gaz de plus en plus cher : + 20 % sur un an et 60 % depuis la privatisation. L’augmentation du prix d’achat du gaz par GDF-Suez n’était donc qu’un prétexte à l’accroissement de ses profits.

Tel est le résultat de la cession aux intérêts privés par le pouvoir actuel d’un bien commun indispensable aux familles pour se chauffer et se nourrir.

L’UFAL considère qu’une première baisse immédiate du tarif est indispensable, et conforme à la lutte contre l’inflation.

De plus, l’UFAL réclame une expertise publique des coefficients multiplicateurs pratiqués par l’entreprise.

Partager.

Comments are closed.