En 2016, nous allons nous mettre en capacité de tenir notre rôle de corps intermédiaire au service de la République laïque et sociale !

0

Commencer 2016 et prendre conscience que les plaies ouvertes il y a tout juste 1 an sont encore tellement douloureuses et saignent toujours dans nos coeurs.
Le 11 janvier dernier, au soir des manifestations monstres qui auraient dû constituer le point de départ d’un grand sursaut républicain, Marie Perret écrivait : « Il faut que l’attentat contre Charlie Hebdo ferme définitivement une parenthèse, celle des renoncements et du silence coupable. Il faut qu’il y ait un avant et un après. Il faut que les discours se clarifient. » Quelle déception !
Qu’avons nous récolté ? Une dérive sécuritaire et une tentation concordataire. C’est une nouvelle illustration de la panne idéologique et stratégique de nos gouvernants. Pourtant, les lueurs d’espoir ont été présentes, et elles sont toutes venues du peuple.
Alors il n’est pas question de baisser les bras. Après une activité 2015 dont nous n’avons pas à rougir, nous débutons la nouvelle année par un séminaire ouvert à tous les président-e-s d’UFAL et aux administrateurs pour élaborer ensemble les orientations de notre mouvement pour les 2 prochaines années. Puis nous tiendrons un conseil d’administration qui va fixer l’agenda de l’année. En parallèle nous commençons notre programme de formations internes.
Bref, nous allons nous mettre en capacité de tenir notre rôle de corps intermédiaire au service de la République laïque et sociale !

Partager.

Comments are closed.