Assemblée générale 2014 de l’UFAL : des militants rassemblés sous le signe du renouveau !

0

L’Assemblée générale 2014 de l’UFAL s’est tenue, samedi 24 mai dernier dans les mythiques locaux de FO-Com à Paris, sous le signe du rassemblement et du renouveau. Encore plus cette année, l’assemblée a été un moment privilégié de rencontres et de convivialité entre les militants qui ont fait preuve d’enthousiasme et de créativité.

C’est devant un auditoire fourni que Christian Gaudray, secrétaire général de l’UFAL, a ouvert l’Assemblée générale (notre président, Michel Canet, n’ayant pas pu être présent en début de séance, car il représentait l’UFAL au Conseil d’administration de l’UNAF).

 

Un bilan des activités de l’année écoulée a été fait, rapport d’activité à l’appui. Les référents de chaque commission (Laïcité, Politiques familiales, École, Santé et protection sociale, Logement, Développement écologique et social) ont rappelé les grandes actions et combats qui ont marqué l’année. À cette occasion, Monique Vézinet, présidente de l’UFAL Île-de-France a exposé son projet pour relancer la commission Féminisme. À l’issu de ce bilan positif, le rapport d’activité a été voté à l’unanimité par les 17 UFAL départementales présentes ou représentées.

Ensuite, notre trésorier national, Olivier Nobile, a pris la parole pour commenter son rapport financier, lire le rapport du Commissaire aux comptes et présenter le budget prévisionnel. Ces derniers ont été approuvés à l’unanimité et le quitus lui a été donné avec les applaudissements de l’assemblée.

Puis, est arrivé le moment du renouvellement partiel des membres du Conseil d’administration. 9 candidats ont présenté leurs candidatures : 8 candidats sortants auxquelles s’ajoute celle de Monique Vézinet. Une belle surprise a marqué cette élection avec 3 nouvelles candidatures qui se sont manifestées en cours de séance : Dominique Bloch-Berthié, Ingrid Jaurais et Maryvonne Rocheteau. Tous les candidats ont été élus (pour 1 an ou 3 ans afin de rééquilibrer les trois tiers du Conseil d’administration) et le Conseil d’administration compte désormais 27 membres. Avec ce nouveau CA, on peut noter que la représentation des femmes a plus que doublé et l’UFAL s’en félicite.

Avant la pause déjeuner, l’assemblée a débattu la proposition d’augmentation de la part nationale de la cotisation (8 €, au lieu de 5 € actuellement). Alors que certains ont évoqué le fait que la cotisation était déjà difficile à acquitter par les familles en difficulté financière, d’autres ont rappelé que la cotisation n’avait pas augmenté depuis de nombreuses années. L’assemblée a alors voté l’augmentation de la cotisation à la quasi-unanimité.

Échanges entre militants autour du repasDurant la courte pause déjeuner, les échanges de la matinée se sont poursuivis autour d’un buffet simple et convivial. Ce fut un moment sympathique de détente et de rapprochement entre des militants qui ne se côtoient pas souvent au cours de l’année.

En début d’après-midi, nous avons eu le plaisir de compter parmi nous, Martine Cerf, secrétaire générale de l’association de défense de la laïcité EGALE, et ‪Philippe Foussier, président délégué du Comité Laïcité République, venus assister à l’intervention de notre invitée d’honneur Catherine Kintzler. Après une introduction de Marie Perret qui a présenté son dernier ouvrage Penser la laïcité, Catherine s’est prêtée à un jeu de questions-réponses initié par Charles Arambourou. Intervention de Catherine KintzlerCatherine a apporté des réponses subtiles et nuancées à des questions complexes tout en captivant l’auditoire ! À  travers ses réponses évoquant des situations « de terrain », elle nous a démontré que la laïcité est une idée à la fois simple et difficile en abordant la question de l’interdiction du masque intégral, la liberté Religieuse, la laïcité dans les entreprises, les dérives de ceux qui instrumentalisent la laïcité, etc. Ce moment exclusif a permis de nourrir notre réflexion sur cette question centrale de notre mouvement qu’est la laïcité et d’amorcer un débat. Au final, ce fut un moment à la fois gai et intellectuellement stimulant !

L’Assemblée générale a alors repris son cours avec le vote sur le passage à un Rapport d’orientation biennal. Christian Gaudray a présenté le Rapport d’orientation articulé autour de quatre parties : consolider les piliers qui font que l’UFAL compte – pour continuer à compter, l’UFAL doit se développer – un contexte socio-économique et politique défavorable aux citoyens et aux familles – agir dans l’intérêt des citoyens et des familles.

L’Assemblée générale a été suivie d’un Conseil d’administration qui a élu Christian Gaudray à la présidence nationale de l’UFAL. Il s’appuiera sur un secrétariat élargi composé de Michel Canet, vice-président, Olivier Nobile, trésorier, Nicolas Gavrilenko, secrétaire général, Aude Darchy et Nicolas Pomiès, secrétaires délégués. Le Bureau national est désormais composé de 10 membres avec l’entrée de Marie Perret et la sortie à leur demande de Christophe Hordé et Dominique Mourlane.

Avec une nouvelle organisation renforcée et un mouvement rassemblé, c’est donc un changement dans la continuité qui s’opère, sur la base d’un Rapport d’orientation qui ouvre de nombreux chantiers et de nouveaux horizons. Dans une dynamique de remobilisation, l’équipe partiellement renouvelée, féminisée et motivée apportera une nouvelle impulsion à l’UFAL qui sera plus que jamais opérationnelle dans la poursuite de ses combats laïques et républicains dans le champ familial et le champ social.

Partager.

Comments are closed.